Restaurer la « Paix et sécurité en Afrique » : Une autre vision de la sécurité humaine et rétablir la justice sociale, les seules garanties valables !!!


Rédigé le Mardi 28 Novembre 2023 à 17:19 | Lu 86 fois | 1 commentaire(s)



Dans le cadre d’une coopération internationale plus équitable, pour un monde plus stable, parler de « Paix et sécurité en Afrique », plus qu’une nécessité, est une priorité. Car hormis la guerre en Ukraine, aujourd’hui, le champ de bataille des conflits du monde c’est l’Afrique et le moyen Orient sauf que le continent Africain dépasse en nombre de conflits armés. En atteste récemment le Soudan.


Depuis 1990, plus de 19 conflits majeurs ont été enregistrés dans 17 pays, ils ont causé la mort de plus 4 millions de personnes et plus 40 millions de déplacés selon le centre d’étude stratégique de l’Afrique.

Le sous sol africain fait l’objet de beaucoup de convoitise pour les grandes puissances qui cherchent à créer une économie post - moderne. C’est le théâtre de prédilection des grandes puissances à la recherche de richesses hors frontières.

La cause principale des conflits et guerres en est l’injustice sociale mondiale, Par exemple le PIB (produit intérieur brut) par habitant du Luxembourg est supérieur à 12000 dollars par an alors qu’au Sénégal, il est inferieur à 1600 dollars.

Doit-on comparer ces deux pays ? Oui, à mon humble avis ! Car comme de nombreux pays africains, le Sénégal dispose d’énormes ressources naturelles et halieutiques qui ne profitent majoritairement qu’aux grandes puissances.

C’est une des disparités qui créent des tensions dans un système mondialisé. Ce qui entraine un processus de décomposition sociale, preuve que les politiques de développement ont échoué.

Sans trop entrer dans des détails, notre constat est que face à toutes les problématiques liées à la paix et à la sécurité dans le continent, le seul moyen pour une paix durable, c’est de l’asseoir sur la sécurité humaine. Ce qui passe forcément par une réparation des injustices sociales, pour un continent très riche, mais paradoxalement très pauvre. Donc, l’équilibre militaire facteur de stabilité, n’est plus la seule priorité du jour.

Aujourd’hui, libérer les populations de la peur et des incertitudes du lendemain, facteurs de propension à l’émigration clandestine qui endeuille tout le contient, est la principale prérogative.

Et cette peur c’est :

- L’insécurité alimentaire qui tue plus de 10 millions de personnes dans le monde par an
- L’insécurité économique qui englobe toutes les problématiques liées à l’extrême pauvreté, les tares de la mauvaise gouvernance, les problèmes de chômage, etc.…
- L’insécurité sanitaire
- L’insécurité climatique avec les changements climatiques
- L’insécurité institutionnelle qui crée des problèmes en termes de gouvernance globale.
- L’insécurité individuelle, un secteur des droits humains

Boubacar Seye
Chercheur et consultants en migrations internationales
Président d’Horizon Sans Frontières



1.Posté par MarissaTipton le 29/11/2023 01:23
Fantastic work Since I presently earn over $46K a month from just legal internet activities, I enjoy your job. I am aware that you are now making a sizeable amount of money online with just $38K, and that these are straightforward administrative jobs.

Detail Here--------------------------------------------------------- >>> http://Www.BizWork1.Com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 14:51 Article 36 : les éclairages du Pr Babacar Guèye



LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT