google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Reprise des cours dans les classes d’examen : La représentante de l’Unicef au Sénégal se prononce


Rédigé le Dimanche 3 Mai 2020 à 22:26 | Lu 143 fois | 0 commentaire(s)




La décision de l’Etat du Sénégal d’ouvrir les écoles pour les classes d’examen le 2 juin prochain, a été saluée par la représentante de l’Unicef au Sénégal. Silvia Danailov qui était l’invité du Grand Jury du dimanche de i-Radio, préconise des mesures d’accompagnements pour ne pas exposer les enfants.

« Aujourd’hui au Sénégal, plus de 6000 établissements d’écoles élémentaires n’ont pas de dispositif d’hygiène présents. Nous pouvons soutenir à une échelle, avec d’autres partenaires, pour que certaines de ces conditions soient présentes », a déclaré Mme Danailov.

Elle demande à l’Etat du Sénégal d’apporter des mesures d’accompagnements à cette décision : « il faut regarder les conditions de reprise, mais il faut aussi regarder comment on va utiliser l’été. Il faut aussi parler du calendrier scolaire », a-t-elle lancé.

 « 1, 5 milliard d’enfants dans le monde entier ne vont pas à l’école ». 

L’éducation des enfants, l’une des préoccupations majeures de l’Unicef, a été affaiblie par la maladie de Covid-19. Dans le monde, la majorité des enfants en âge préscolaire ne va plus à l’école. « 1, 5 milliard d’enfants dans le monde entier ne va pas à l’école. Au Sénégal, on parle de 3,5 millions d’enfants en âges scolaires qui ne vont pas à l’école. Plus de plus 15 000 établissements qui ont été fermés », a-t-elle fait savoir.

Mme Danailov a rappelé qu’avant la crise, 1,5 million d’enfants sénégalais à peu près 40% de la population n’accédaient pas à l’école.

Selon la représentante de l’Unicef au Sénégal, en cette période de pandémie du coronavirus, les enfants de la rue sont les plus vulnérables même si pour l’instant, le taux d’infection pour les enfants est assez bas, moins de 2% affecté. « On parle à peu près de 200 000 enfants, des chiffres estimatifs, qui sont dans des situations difficiles que ce soit dans les rues où dans les lieux qui ne sont pas appropriés de leur bien-être », a-t-elle soutenu.


 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT