Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Macky vs Amadou Ba: La guerre a commencé


Rédigé le Mardi 16 Avril 2024 à 11:53 | Lu 763 fois | 1 commentaire(s)



Le 2e tour tant espéré entre Bassirou Diomaye Faye et Amadou Bâ n’a pas eu lieu. Mais le scrutin du 24 mars dernier joue ses prolongations. Celles-ci opposent non pas le candidat de Benno Bokk Yaakaar et celui de la coalition « Diomaye 2024 », mais elles se déroulent au sein de la coalition Benno.


Macky vs Amadou Ba: La guerre a commencé
Les hostilités parties pour être mortelles sont ouvertes par Oumar Sow, ex-conseiller à la Présidence. « Macky Sall a acheté un jet privé à 40 milliards », a-t-il lâché. Oumar Sow, ex-conseiller de Macky Sall, a fait cette révélation explosive dans l'émission Tolluway de Seneweb. « Macky Sall a acheté un jet privé d'une valeur de 40 milliards Fcfa. C'est un Falcon, vous verrez prochainement cet avion. Il a été acheté sur la base de montages financiers », a-t-il déclaré à l’émission Tolluwaay, accusant l'ancien président de la République de s'être enrichi sur le dos de ses conseillers et du peuple sénégalais.

A en croire Oumar Sow, Macky Sall aurait fait sortir du pays « un container rempli d'or, de tableaux et de bijoux de valeur, d'argent, pour son domicile au Maroc. Tout ceci, c'est pour préparer son retour. Il ne laissera pas ce gouvernement travailler tranquillement », a-t-il alerté. Très proche du candidat Amadou Bâ, Oumar Sow a commencé à lâcher ses bombes au lendemain de la défaite de son candidat. « Amadou Bâ a subi un traitement ignoble de la part de son propre camp.

En plus de le combattre ouvertement sur les plateaux, des moyens ont été même dégagés pour le faire plonger. C’est le Président Macky Sall lui-même qui a été l’artisan de la défaite de Amadou Bâ », a-t-il assumé dans la presse. « C’est difficile à croire, mais le Président Macky Sall a tout orchestré pour que son propre candidat perde la présidentielle. Par pure méchanceté. On a essayé de dépeindre Amadou Bâ comme une personne sournoise qui se joue des Sénégalais, un traître, un corrupteur, mais l’histoire est en train de nous donner raison.

Le Président Macky Sall a d’abord reporté l’élection sans raison. Son seul objectif était de déstabiliser Amadou Bâ. Le pire, c’est qu’avec toutes les insanités qui ont été débitées sur lui, aucune preuve n’a été mise sur la table jusque-là », attaque Oumar Sow. A l’apparence, le camp de l’ex Premier ministre-candidat Amadou Bâ est en train de rendre à Macky Sall et ses proches la monnaie de leur pièce. Le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar avait, en effet, avalé tellement de couleuvres durant la précampagne et au cours de la campagne électorale que l’opinion se demandait s’il n’allait pas finalement jeter l’éponge. Le coup de trop était, sans doute, ce couac intervenu à Tivaouane.

En pleine campagne électorale, le candidat de BBY Amadou Bâ a subitement pris congé de sa caravane pour une urgence à Dakar. « Je dois me rendre à Dakar mais tout le dispositif reste ici à Tivaouane. Le cortège et tous les gens qui m’accompagnent pour cette campagne m’attendront ici à Tivaouane parce que je compte revenir ce soir même pour poursuivre ma campagne électorale », avait dit le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar à des militants médusés.

Après Tivaouane, Amadou Bâ devait poursuivre sa campagne à Kébémer, Louga et Saint-Louis où il devait tenir un meeting. Un peu avant, une rude bagarre avait éclaté au siège de l’Alliance pour la République (APR), à Mermoz. Les forces de l'ordre avaient dû boucler les lieux avec plus de 20 pick-up stationnés devant le siège de la mouvance présidentielle. La rencontre du directoire de campagne de BBY était élargie à tous les membres départementaux de la coalition « pour agir ensemble et gagner ensemble ».

D'après le journal Point Actu, des indiscrétions avaient accusé le ministre Mame Mbaye Niang d’être « l'instigateur de toute cette violence ». Ce climat surréaliste avait conduit le journaliste Madiambal Diagne, « ami » de Macky Sall, à dire : « Je ne sais pas si les gens du pouvoir ont une information que les autres Sénégalais n’ont pas, une information selon laquelle les élections ne se tiendront pas. Donc, je ne vois pas pourquoi ils se retiennent de battre campagne, dans la mesure où Amadou Bâ reste leur seul et unique candidat. Si son propre camp ne le soutient pas, ça paraît bizarre, étonnant et, à la limite, suicidaire ».

A ces incertitudes s’étaient ajoutées l’inquiétude liée aux financements de la campagne d’Amadou Bâ. La presse avait rapporté, en effet, le chef de l’Etat refusait de dégainer. Le comble c’était cette rumeur qui avait enflammé les chaudières. On parle d’un possible changement de candidat par le président sénégalais Macky Sall, moins de deux semaines avant le scrutin. Des indiscrétions relayées même dans la presse cite le nom de l’ancien Premier ministre Boun Dionne pour prendre la place d’Amadou Bâ.

A l’évidence, Oumar Sow est en train de de répondre à cette guerre des nerfs qu’on leur avait imposée durant la campagne électorale. Son candidat Amadou Bâ avait, en effet, avalé tant de couleuvres qu’on se demande comment il a pu boucler sa campagne sans jamais rechigner.



1.Posté par Amber le 17/04/2024 02:25
Surprising! I'm making more than $75k by just doing the very easy and simple online job from home. Last month my friend received $94280 from this work by just giving only a few hours a day. Everybody can start earning money online 💰.......
Visit for more details --->>> www.worktoday7.co

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT