Lesbiennes de Thiaroye: Le Comité des droits de l’homme de l'Onu évoque l’affaire


Rédigé le Jeudi 17 Octobre 2019 à 00:33 | Lu 236 fois | 0 commentaire(s)




Lesbiennes de Thiaroye: Le Comité des droits de l’homme de l'Onu évoque l’affaire
Hawa Watt qui se réclamait fièrement d'être lesbienne, avait saccagé la maison de son amante Coumba Dramé. Sur ce, elle a proféré des menaces de mort lorsque celle-ci a voulu la quitter. Finalement, jugée et condamnée à un an de prison ferme, l'affaire a été évoquée au cours des travaux du Comité des Droits de l'Homme de l'Onu. 

La délégation sénégalaise a répondu aux membres dudit comité, précisant que Hawa Watt avait séquestré une femme mariée. Seulement, récuse-t-on, elle n'a pas été condamnée pour son orientation sexuelle. Mais pour avoir séquestré une femme. 

A retenir que le tribunal des flagrants délits de Pikine, reconnaissant Hawa Watt coupable d'actes contre nature, menaces de mort et destruction de biens appartenant à autrui, avait rendu son verdict le 8 octobre dernier.
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT