google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Les raisons de la crise entre Macky Sall et Mouhamadou Makhtar Cissé


Rédigé le Samedi 23 Mai 2020 à 02:34 | Lu 199 fois | 0 commentaire(s)




Les raisons de la crise entre Macky Sall et Mouhamadou Makhtar Cissé

La réorganisation au pas de charge de Petrosen pourrait se retourner contre le ministre du pétrole Mouhamadou Makhtar Cissé.La décision, le 5 mai, de remplacer soudainement le président du conseil d’administration de la société d’Etat pétrolière Petrosen, Abdourahmane Seck, par l’ancien ministre de l’éducation Mary Teuw Niane, n’est que la première étape d’un thriller sénégalais qui devrait conduire in fine à écarter le ministre du pétrole.

Mouhamadou Makhtar Cissé.Lutte de clans à PetrosenSelon nos sources, le président sénégalais Macky Sall est particulièrement mécontent de l’immixtion dans les affaires courantes de Petrosen du ministre et de ses proches. Le chef de l’Etat reproche notamment à Cissé d’avoir tout fait pour écarter le puissant DG de Petrosen, Mamadou Faye, particulièrement respecté à la présidence. N’y étant pas parvenu lors de la réorganisation, fin janvier 2020, de la société en trois entités (Petrosen Holding,

Petrosen E&P et Petrosen Trading & Services – Africa Energy Intelligence du 04/02/20), le ministre Cissé a soutenu la nomination de Manar Sall (ancien ExxonMobil) à la tête de la filiale distribution de la société d’Etat ainsi que celles d’autres proches.

L’objectif était de marginaliser Mamadou Faye avec l’appui du président de Petrosen, Abdourahmane Seck, mari de la belle-mère du président Sall.Seck a également tenu, avec le consentement du ministre, plusieurs conseils d’administration des différentes filiales sans en référer à Mamadou Faye afin de valider des recrutements, dont 22 personnes pour la seule Petrosen Trading & Services de Manar Sall. Profitant de la réorganisation, le ministre du pétrole tente également d’écarter des piliers de Petrosen faisant partie de la garde rapprochée de Faye, comme la directrice juridique Aïssatou Sy ou encore le directeur financier Mamadou Iamine Bèye.Les deux camps s’expliquentLe ministre a pris attache avec le cabinet du chef de l’Etat début mai pour faire part des différends qu’il entretient avec Mamadou Faye.

Ce dernier aurait aussi eu l’occasion de faire valoir son point de vue en haut lieu. Le président de Petrosen a été la première victime de cette guerre de tranchée, mais Macky Sall, las, pourrait être tenté de remplacer le ministre du pétrole lors d’un prochain remaniement.Chasse aux soutiensLes deux camps tentent de trouver des appuis.

Mouhamadou Makhtar Cissé a rencontré le 18 mai le patron du département pétrole/gaz de la présidence du COS Petrogaz, Ousmane Ndiaye – ancien supérieur de Macky Sall à la Petrosen – en espérant le convaincre qu’il devienne son missi dominici auprès du président. Cependant, le secrétaire général de la présidence et ancien premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, farouche détracteur du ministre du pétrole, fera tout pour écarter cet ancien DG de la société d’électricité Senelec.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT