google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Fonds force Covid-19: Les précisions du Ministère de la Fonction publique


Rédigé le Samedi 31 Juillet 2021 à 14:53 | Lu 235 fois | 0 commentaire(s)



Le Ministère de la Fonction publique et du Renouveau du Service public (MFPRSP) a apporté des précisions suite à la publication du Rapport public du Comité Force Covid-19, une certaine presse a de façon sélective et très tendancieuse, cru devoir mettre le focus sur la gestion des fonds alloués.


La présente mise au point se propose de rétablir la vérité des faits à travers les actions réalisées (a) ; les considérations du Comité (b) et enfin le fondement de l’appui aux agents (c).

a) Actions réalisées
Celles –ci sont énumérées dans ledit rapport qui a consacré ses pages 193 à 196 au MFPRSP. On peut en citer : achat de matériel informatique pour le télétravail qui a permis aux agents de travailler à distance ;
achat de désinfectants et de matériels de nettoiement ;
désinfection totale de tous les bâtiments abritant les services du ministère (immeuble à 6 étages du Point E, partie occupée par le Fichier central à l’Immeuble El Malick, 2e étage de l’immeuble Yoro Lam qui accueillait deux de nos directions et l’immeuble de l’actuel siège sis à la Rue Vincens );
renforcement des bureaux relais des régions de l’intérieur, pour le recueil et le traitement primaire des dossiers des agents afin d’éviter les déplacements vers Dakar, dans un contexte d’Etat d’urgence et de Couvre-feu ;
remise au Ministère de l’Intérieur d’un lot de 15. 000 masques dans le cadre de la réouverture des lieux de culte ;
remise à chaque agent d’un kit comprenait du riz, du sucre, du lait et de l’huile mais également des produits antiseptiques, des détergents, des flacons de gel alcoolique et un paquet de masques.
Au total, une série d’actions que le Top Management du Ministère avait retenues comme assez pertinentes dans le cadre de la riposte contre la pandémie.

Ce que le Comité, dans le cadre d’une séance de travail avec le MFPRSP, a reconnu en relevant, toutefois, quelques points à améliorer.

b) Observations du Comité

Il convient de rappeler que le Comité Force Covid-19 a tenu à préciser qu’il « ..n’avait ni une mission d’audit encore moins une responsabilité des vérifications » (page 13, 3e paragraphe) ; de telles prérogatives relevant de la Cour des Comptes ou de l’Inspection générale d’Etat.

Il est également utile de faire remarquer que Force Covid-19 a adopté une démarche standard appliquée à tous les ministères et structures bénéficiaires. Celle-ci se décline ainsi qu’il suit :narratif des opérations ;
bilan financier des opérations ; points forts ; points faibles ; recommandations.
C’est ainsi que, concernant le MFPRSP, certains points forts ont été relevés tels que :,élaboration d’une circulaire de lutte contre la pandémie ; continuité du service public par un investissement dans le télétravail et formation civique et morale, leadership transformationnel, prévention et secours d’urgence de niveau 1.

A côté de ces points forts, le Comité a listé, au titre des « points faibles » :

(non) pertinence du choix de l’acquisition de produits d’entretien et de matériel informatique (imputabilité au budget de fonctionnement) ;
prix des denrées plus élevés que le prix du marché local ;
distribution des kits alimentaires (avec absence de critères de sélection) à des agents qui émargent dans le budget de l’Etat.
Une telle position suscitant naturellement quelques commentaires de la part du Département.

c) Fondements de l’appui aux agents et commentaires

Il n’est pas superflu de rappeler que la crise sanitaire a eu des conséquences aux plans économique et social avec des baisses de revenus, voire de pertes d’emploi dans le secteur privé, sans occulter un réel impact sur l’économie informelle.

Pour leur part, les agents de l’Administration publique ont, certes, eu le « privilège » d’avoir conservé l’intégralité de leur traitement, mais force est de constater qu’ils n’ont pas été épargnés par la crise, même si la relation est indirecte.

En effet, évoluant dans une société où la solidarité est une vertu cardinale bien partagée, ils ne sauraient rester indifférents à la situation conjoncturelle défavorable que vivent leurs proches, étant entendu que le traitement perçu par un agent à la fin du mois nourrit, au moins 5 à 10 personnes. Certains agents impliqués dans le télétravail prenaient eux-mêmes en charge le surcroit des factures relatives à l’électricité, au téléphone et à la connexion internet, pendant que ceux qui continuaient à se déplacer, subissaient les hausses de tarif nées du manque à gagner des transporteurs.

Ce qui a fatalement pour conséquence d’accroître leurs charges, et inutile de rappeler qu’un pouvoir d’achat drastiquement érodé, constitue, à n’en pas douter, un frein à la performance des agents au service.

Il s’y ajoute que la dimension sociale occupe incontestablement une place de choix dans le management des ressources humaines, fussent-elles de l’Administration publique.

C’est l’une des raisons pour lesquelles, le MFPRSP a accompagné ses agents en denrées alimentaires après avoir consacré pas moins de 71.778.844 FCFA à l’achat de produits et matériels d’entretien, à la désinfection et nettoiement des locaux, aux masques, au matériel informatique et accessoires (cf tableau d’attribution des offres, page 195 du rapport). Les denrées alimentaires (riz, huile, sucre et lait) ont mobilisé 28.216 250FCFA et un solde 4906 FCFA enregistré, soit au total, 100.000.000 FCFA, le montant de l’enveloppe allouée.

Pour terminer, le Ministère en charge de la Fonction publique tient à préciser que :

la thèse de la surfacturation doit être écartée, d’office;
les prix pratiqués l’ont été à la suite d’une procédure simple et en urgence de demande de renseignement et de prix et que les fournisseurs ou prestataires sélectionnés ont effectivement été les moins-disants.
Pour conclure, le Ministère laisse l’entière responsabilité des accusations à leur(s) auteur(s) et appelle tous les agents à se mobiliser autour de l’essentiel plutôt que de se laisser distraire par d’éventuels manipulateurs prompts à interpréter le contenu du Rapport à des fins inavouées;


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT