Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Aminata Touré : « Sonko, le candidat anti-Système courtise Wade, le grand-père du Système »


Rédigé le Lundi 11 Février 2019 à 00:28 | Lu 56 fois | 0 commentaire(s)



A l’image de Cheikh Yerim Seck, Aminata Touré, l’envoyée spéciale du président Macky Sall, estime que Ousmane Sonko dit combattre le Système, alors qu’il apparaît comme l’incarnation parfaite de l’homme du Système, pour avoir été formé à l’ENA avec une expérience de 15 ans comme inspecteur principal des Impôts et Domaines et aujourd’hui, en étant député toujours dans le système. Et selon «Mimi », Ousmane Sonko est justement « le candidat anti-Système qui courtise Wade, le grand-père du Système ».


« Celui qui s’est auto-défini comme candidat anti-système a fini de convaincre qu’il ne fait que dans la phraséologie. Il revêt tous les oripeaux de la politique politicienne qu’il dit pourfendre. Il s’est spécialisé dans les fake news et la dernière sur les 94 milliards lui aura été fatale. 

Sommé par ses collègues députés de venir  s’expliquer à l’hémicycle, il s’est tout simplement débiné. Il lui aurait aussi fallu s’expliquer sur ses demandes de commissions sulfureuses entendues dans l’explosif enregistrement audio. Fabuler, fabuler, il en restera toujours quelque chose, telle est sa méthode politique. 

N’étant pas à une incohérence près, voilà Sonko courtisant le Président Abdoulaye Wade dont le régime a été ponctué d’innombrables scandales de corruption, dont la valise  Ségura qui nous a tous mis la honte nationale
 », attaque Aminata Touré. 
  
Avant d’ajouter: « Sonko qui se dit le chantre de la lutte contre la corruption semble avoir oublié tous ces scandales pourvu qu’il soutire un soutien de Abdoulaye Wade, Grand-père de la Politique politicienne sénégalaise. Sonko ne fait pas la politique autrement, ses principes sont à géométrie variable. Que Sonko arrête donc de bassiner les Sénégalais avec ses leçons de morale qu’il est le premier à fouler du pied ». 
  
Ousmane Sonko, le candidat de la Coalition Sonko Président, a été reçu nuitamment samedi dernier, quelques heures après que le président Wade a déclaré que le président Macky Sall allait envoyer Ousmane Sonko en prison en cas de victoire lors de la présidentielle du 24 février prochain. 

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook