google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Vaccination contre la COVID-19: L’AstraZeneca fait toujours peur à Ziguinchor


Rédigé le Samedi 1 Mai 2021 à 16:09 | Lu 123 fois | 0 commentaire(s)



La campagne de vaccination contre la covid-19 est depuis quelques temps, plombée dans la région de Ziguinchor, par les rumeurs insistantes sur les réseaux sociaux autour du vaccin AstraZeneca. Pour inverser la tendance et faciliter l’administration des doses en souffrance dans les structures de santé, les autorités sanitaires réarticulent leur plan d’actions.


Vaccination contre la COVID-19: L’AstraZeneca fait toujours peur à Ziguinchor
La polémique autour des vaccins contre la Covid-19 est encore loin de s’estomper dans la région de Ziguinchor.

Les quelques complications notées, à travers le monde, chez des personnes ayant utilisé AstraZenenca, ont fini de semer le doute chez bon nombre de Ziguinchorois, ralentissant ainsi le rythme de vaccination contre la maladie à coronavirus dans le Sud du pays.


Sur les 12 000 doses dudit vaccin reçues par les autorités sanitaires, 5135 ont été utilisées. «Effectivement Ziguinchor est à la traîne», confirme le commandant Youssouf Tine, médecin-chef de la région médicale de Ziguinchor.


Selon lui, tout se passait bien jusqu’à la naissance de la polémique. «Pour les premières doses Sinopharm que nous avons reçues, 90% ont été administrés. Mais, par la suite, beaucoup ont fini par croire à des choses venant des réseaux sociaux avec Astrazeneca et qui ne reflétaient pas forcement la réalité. Cela a donc freiné les populations», déplore Dr. Tine.


Pour balayer d’un revers de la main cette polémique entretenue par les medias sociaux, le médecin-chef de région apporte un raisonnement scientifique. «En France sur 3.200.000 de doses administrées, il n’y a eu que 27 cas de thrombose. Ce qui fait moins d’une personne sur 100.000. En termes de vaccination, la balance entre le bénéfice et le risque est largement favorable à AstraZeneca. Donc, il est beaucoup plus sûr d’aller prendre le vaccin que de ne pas le faire», rassure le commandant Tine. Ce dernier ajoute que beaucoup de régions ont épuisé leurs stocks de vaccins.

A l’en croire, les doses en souffrance pourraient être réorientées vers d’autres régions si les populations continuent dans leur réticence. Il signale qu’un nouveau plan d’actions pour convaincre les populations, est déjà en branle. «Le comité régional de gestion des épidémies a tenu une rencontre autour du gouverneur. Cela nous a permis de réarticuler notre stratégie, avec une meilleure communication et une approche encore plus communautaire.

Cette stratégie est en train de porter ses fruits puisque les populations commencent à repartir dans les structures pour prendre leurs doses. On espère, d’ici peu, avoir une adhésion massive
», dira Youssouph Tine, médecin-chef de Ziguinchor.






Sudonline


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT