Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Report de la présidentielle-Haute tension l’hémicycle: Guy Marius Sagna et Cie bloquent tout à l'Assemblée Nationale


Rédigé le Mardi 6 Février 2024 à 10:03 | Lu 67 fois | 0 commentaire(s)



La session parlementaire de ce lundi a été marquée par des confrontations intenses entre députés de l'opposition et le président Amadou Mame Diop, sur fond de proposition de loi constitutionnelle visant à repousser la date de l'élection présidentielle prévue le 25 février. Les débats ont été suspendus à plusieurs reprises, soulignant les profondes divergences politiques entourant cette proposition.


Ce lundi à l'Assemblée nationale du Sénégal, les tensions ont atteint un niveau critique lors de l'examen d'une proposition de loi constitutionnelle présentée par les députés du PDS, proposant un report de la date de l'élection présidentielle initialement fixée au 25 février. Le discours du président Macky Sall, annonçant l'annulation sine die du décret établissant la date du scrutin, a déclenché une série de confrontations.

L'ouverture des débats a été marquée par des échanges houleux entre les députés de l'opposition, Yewwi Askan Wi et Taxawu Sénégal, et le président Amadou Mame Diop. Les tentatives des opposants de poser des questions préalables ont été refusées, entraînant la contestation et une première suspension de séance.

Face au refus du président d'autoriser les questions, les députés de l'opposition ont envahi le pupitre, exprimant ainsi leur désaccord. La séance a été suspendue pendant 5 minutes pour rétablir l'ordre. Cette confrontation soulève des questions sur les limites du droit de poser des questions au sein de l'Assemblée nationale, mettant en lumière les tensions politiques entourant la proposition de loi constitutionnelle.

Malgré les pourparlers, les députés de l'opposition restent fermes sur la nécessité de débattre avant de voter la loi fixant le report de la présidentielle. Après une pause de 30 minutes due à la crise d'une députée, la majorité souhaitait passer directement au vote sur la loi, envisageant un report de 6 à 12 mois. Une proposition rejetée catégoriquement par l'opposition, soulignant l'importance du débat démocratique et de la transparence.

Actuellement, des députés de l'opposition, dont Guy Marius Sagna, ont envahi le pupitre, bloquant les débats. Des pourparlers sont en cours pour persuader les députés de permettre la reprise de la séance plénière, laissant planer l'incertitude quant à l'issue de cette journée parlementaire tendue.

Birame Khary Ndaw


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT