Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Guédiawaye : Un front pour barrer la route de la mairie à Aliou Sall


Rédigé le Mercredi 2 Juillet 2014 à 08:45 | Lu 280 fois | 0 commentaire(s)




Guédiawaye : Un front pour barrer la route de la mairie à Aliou Sall
VIPEOPLE.NET -Après la victoire éclatante de la coalition Benno Bokk Yaakaar à Guédiawaye, le frère du président de la République, Aliou Sall, risque de se heurter à un mur humain avant d’accéder à la mairie. Une coalition dénommée «Taxawu Guédiawaye» qui dit défendre les intérêts de la banlieue, veut lui barrer la route de la mairie.
Babacar Mbaye Ngarafe, membre de ce cadre, soutient : «Même au prix de nos vies, nous n’accepterons jamais d’être dirigés par Aliou Sall, le frère du chef de l’État». «Nous refusons cet impérialisme comme cela se passait avec les colons venus envahir les territoires sénégalais.
Guédiawaye ne manque pas de cadres, et interpellons l’APR de Guédiawaye, tout comme l’Afp, notamment Malick Gakou, Aïda Sow Diawara coordonnatrice de Benno ak Tanor, Baïdy Sèye du Pds, Abdou Khafor Touré, responsable libéral, Cheikh Sarr, Racine Talla de l’APR, Alioune Badara Faye, maire sortant de Wakhinane Nimzatt, Adja Diénéba Fall de Sam Notaire, Ass Fall de Médina Gounass, la société civile et tous les fils de Guédiawaye pour leur demander de barrer la route à l’impérialisme, nous les interpellons devant l’histoire et le peuple sénégalais.
Comment Aliou Sall qui est né à Fatick peut-il traverser tout le Sénégal pour atterrir à Guédiawaye ? N’avons-nous pas de cadres à même de diriger notre localité», s’interroge Babacar Mbaye Ngarafe.

Il annonce qu’avant l’élection du maire, ils vont faire une caravane de sensibilisation auprès de tous les responsables politiques de Guédiawaye, sans oublier les chefs coutumiers et religieux. «Et si l’on commet cette grave erreur de porter Aliou Sall à la tête de l’équipe municipale, nous aurons un 23 juin bis dans toute la banlieue, avec une mobilisation qui surprendra tout le Sénégal», prévient-il.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook