Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Gouvernement élargi…Alliés et opposants aux portes du palais


Rédigé le Jeudi 17 Septembre 2020 à 01:29 | Lu 200 fois | 0 commentaire(s)




Depuis que la rumeur d’un gouvernement élargi qui profile à l’horizon, des alliés du régime mais aussi des opposants frappent aux portes du palais pour figurer dans la prochaine équipe du président Macky Sall

Formation du prochain gouvernement élargi : Des prétendants toquent déjà aux portes du Palais

C’est le temps des manœuvres. Depuis que les rumeurs d’un gouvernement élargi, circulent, du côté du parti présidentiel, l’Alliance pour la République (APR) comme du côté, des partis alliés, chacun veut être servi. Des opposants et alliés ne cessent de toquer aux portes du Palais de République, pour espérer siéger en Conseil des ministres.

La pression s’abat sur le Président de la République. Personne ne veut être oubliée. Le RAPPEL (Rassemblement pour la Pérennisation du libéralisme) de Serigne Mbacké Ndiaye, Pape Samba Mboup, Farba Senghor et du commissaire Kéita  frappent aux portes de Macky Sall. Mamour Cissé du PSD/Jant-bi, Thierno Lô de l’ Apd/Gëm sa bopp (Alliance pour la Paix et le Développement), Modou Diagne Fada du LDR/Yeesal (Les démocrates Réformateurs)  ne cracheront pas sur un poste de ministre. Il se signalent comme de potentiels entrants dans le prochain gouvernement élargi. Le Président de la République Macky Sall pourra-t-il satisfaire tout le monde ?

Le Chef de l’Etat est face à un dilemme. La formation du prochain gouvernement élargi fera des heureux, mais fera aussi de nombreux déçus. D’autant que Macky Sall doit veiller à la taille de ce gouvernement en y mettant trop de ministres. Passer outre, serait pour lui, se mettre à dos une partie de l’opinion. Déjà que depuis que le Sénégal est frappé par la covid-19, ensuite les inondations, il ne manque pas des voix pour exiger la suppression de certaines institutions jugées « inutiles et budgétivores ».

Beaucoup de candidats pour un nombre réduit de ministres. Dans les coulisses, il y a des membres du parti au pouvoir, comme chez des alliés qui ne cessent de se plaindre, avoir été ignorés par le Président de la République Macky Sall dans la distribution des postes comme Me Ousmane Seye coordonnateur de la coalition pour l’Emergence, membre de la conférence des leaders de Benno Bokk Yaakaar . Pour eux donc, avec le remaniement annoncé, le temps est venu de recevoir les dividendes de leurs engagements derrière le Chef de l’Etat Macky Sall.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT