Dr Lamine Koté, enseignant chercheur à l’Ucad: « L’élection du Président Bassirou Diomaye Faye est un cas d’école »


Rédigé le Lundi 8 Avril 2024 à 22:12 | Lu 401 fois | 0 commentaire(s)




L’élection du Président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Diakhar Faye va certainement enrichir les manuels de sciences politiques. Au-delà des rebondissements et du suspens qui ont jalonné le processus électoral, le candidat était en prison lorsque la campagne a démarré. L’autre fait inédit : l’opposant a plié l’élection au premier tour à la surprise générale.

« La victoire du Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye est un cas d’école. C’est une première au Sénégal qu’un opposant gagne l’élection dès le premier tour », a commenté Dr Lamine Koté, enseignant-chercheur à la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Le docteur Lamine Koté par ailleurs Maire de la Commune Simbandi Brassou a félicité le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et le nouveau premier Ministre, Ousmane Sonko. « C’est l’occasion pour moi de féliciter le Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye et son Premier Ministre, Monsieur Ousmane Sonko », a déclaré Lamine Koté par ailleurs Maire de la Commune de Simbandi Brassou située dans le département de Goudomp, la région de Sédhiou.

L’enseignant-chercheur a accordé une présomption de compétence à l’équipe gouvernementale. Il s’est fondé sur le profil des nouveaux ministres et aussi les critères ayant prévalu au choix de certains. La nomination de certains ministres n’a pas obéi à un fondement politique. « La composition du Gouvernement est rassurante tant au point de vue qualitatif que quantitatif. Ils sont à 25 ministres. Ils ont quelque part tenu leurs promesses. Les ministres ont de très bons profils. Ils sont une présomption du savoir-faire », a analysé Dr Lamine Koté.

La transformation sociale

Le maire a posé des actes de transformation sociale dans sa commune. En l’espace de deux ans, il a mis trois ambulances à la disposition de sa commune apportant ainsi une solution à l’évacuation des malades. Dans le domaine de l’éducation, on retrouve dans son compte la construction des salles de classe, la construction des murs de clôture des établissements scolaires. Ajoutons à cela, la transformation du visage de SimbandiBrassou. « Nous avons construit des salles de classe, réaliser des clôtures des écoles. Il y a un bon qualitatif en matière d’éclairage public », résume-t-il, dans un entretien accordé à la chaîne Dem Tv.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT