Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Débat sur la peine de mort : Jamra dit oui, Amnesty dit niet


Rédigé le Mardi 21 Mai 2019 à 17:07 | Lu 54 fois | 0 commentaire(s)




Débat sur la peine de mort : Jamra dit oui, Amnesty dit niet
Le débat sur le rétablissement de la peine de mort au Sénégal a refait surface suite aux cas de meurtres notés ces derniers temps. Certains proposent la tenue d’un referendum sur la peine de mort. C’est le cas de l’ONG Jamra qui demande même que cet referendum soit couplé aux élections locales de décembre prochain. Mais, les organisations de défense de droits de l’homme disent non à cet referendum. 

« Il est temps de faire un conseil présidentiel sur la sécurité. Un conseil qui sera assortied’une décision de l’organisation d’un referendum qui sera couplé avec les élections locales de décembre prochain pour que les Sénégalais, souverainement, disent s’ils sont d’accord ou non. Nous avons fait cette proposition au président Macky Sall en partenariat avec l’ONG Daroul khour ane al ikhsan », a avancé Mame Mactar Guèye, sur les ondes de la RFM. 

Cependant, cette proposition n’agrée pas les droits-de-l’hommiste. Le directeur d’Amnesty section Sénégal, Seydi Gassama a déclaré que l’idée d’un referendum sur la peine de mort n’a pas de sens. « Il faut que ceux qui demandent le referendum sur la peine de mort sache que la peine de mort a été abolie au Sénégal. En réalité, dans la Constitution de 2001 et de 2016, la personne humaine y est sacrée et inviolable. L’Etat a l’obligation de la respecter et de la protéger. Je dis non à un référendum. » 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook