Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Affaire pharmacie Fadilou : Queen Biz soutient le commissaire Sankharé


Rédigé le Jeudi 15 Août 2019 à 23:32 | Lu 56 fois | 0 commentaire(s)




Affaire pharmacie Fadilou : Queen Biz soutient le commissaire Sankharé

Dans une note publiée sur sa page Facebook, la chanteuse Queen Biz monte au créneau pour le commissaire Sankharé. Ce dernier, a été démis de ses fonctions pour abus de pouvoir dans une pharmacie dénommée Fadilou Mbacké à la Patte d’Oie. 
In-extenso le texte
Je parle parce que je le connais. Je parle parce que toutes les spéculations qui se font entendre dans les réseaux sociaux sont à l’opposé des caractères du commissaire Bara Sangaré.
Calme, serein, travailleur et respectueux au point de ne même pas regarder les gens droit dans les yeux. Cet homme au parcours élogieux, sans fautes, a servi dignement et je n’ai jamais vu aucune insolence venant de sa part.

Dans le quartier où j’ai grandi, le connaissant depuis ma tendre enfance, les témoignages sont unanimes : imams, chefs de quartier, nos mamans et nos papas, ainsi que les jeunes, gardent tous une belle image de lui.

Pour toutes ces raisons je ne saurais être insensible à cette situation d’où mon soutien à notre frère Bara. A la présumée victime et au commissaire, je souhaite un dénouement heureux de cette affaire.

Le commissaire Sangaré s’était rendu à la pharmacie Fadilou Mbacké de la Patte d’Oie, pour acheter un médicament qui n’est vendu que sur présentation d’une ordonnance. Le refus du Dr Cheikhouna Gaye l’a sorti du chemin de la retenue, le menant dans celui des insultes et autres insanités que la décence interdit de proférer. N’ayant pas dévoilé son identité et statut aux pharmaciens, le commissaire est sorti prendre son téléphone pour appeler ses éléments, qui sont venus menotter le Dr. Cheikhouna Gaye, dans l’exercice de sa profession. Un acte n’est pas laissé impuni. En effet, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a relevé le commissaire de ses fonctions.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook