Affaire de l’hôtel Palm Beach : Idrissa Seck revient à la charge, Mame Mbaye Niang annonce une plainte pour diffamation


Rédigé le Lundi 16 Avril 2018 à 17:05 | Lu 33 fois | 0 commentaire(s)



Affaire de l’hôtel Palm Beach : Idrissa Seck revient à la charge, Mame Mbaye Niang annonce une plainte pour diffamation
Idrissa Seck est revenu à la charge suite au démenti du Directeur général de l’hôtel Palm Bach, El Hadji Guissé, qui jure n’avoir jamais fait l’objet de pressions pour annuler la réservation du séminaire du parti Rewmi. L’ancien Premier ministre révèle que c’est le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang, qui est intervenu pour lui proférer des menaces. 

«Dans cette affaire de l’hôtel Palm Beach, mes avocats m’ont conseillé de porter plainte, mais je leur ai dit que ce n’est pas la peine parce que c’est une affaire politique. D’ailleurs selon mes sources, c’est le ministre du tourisme qui a demandé au Directeur d’hôtel de nous refuser son hôtel sinon il aura affaire avec le fisc », a-t-il confié. Avant d’ajouter plus loin : «Si franchement, l’hôtel doit de l’argent à l’Etat Sénégal, il doit le payer. De toute façon, tôt ou tard, l’hôtel doit payer cette dette. Donc, il a intérêt à payer avant que je n’accède au pouvoir sinon, il y aura des pénalités ».  

Le ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang n’a pas souhaité réagir dans l’immédiat. D’après la RFM qui l’a sollicité, il aurait annoncé son intention de porter plainte contre Idrissa Seck pour diffamation. Par ailleurs, le Directeur général de la Sapco, Me Aliou Sow qui s’exprimait un peu plus tôt sur les ondes la Radio Futurs média, a démenti les allégations de ce dernier. « Idrissa Seck verse dans la politique politicienne. En vérité, le ministre du Tourisme n’a jamais appelé le Directeur de l’hôtel Palm Beach. Si nous étions dans la logique d’empêcher la tenue de la rencontre de son parti, on aurait demandé aussi au Directeur les Bougainvilliers de ne pas abriter la manifestation », a dit Me Sow. 

 


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >


Publicité



Facebook