google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Vaccins Johnson & Johnson anti Covid-19: Un "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré, signalé


Rédigé le Samedi 24 Juillet 2021 à 15:34 | Lu 438 fois | 0 commentaire(s)



Alerte ! L'Agence américaine du médicament a mis en garde contre un "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré, à la suite du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson. Le Sénégal en a reçu 151.200 doses offertes par le gouvernement des États-Unis. "Rewmi"


Vaccins Johnson & Johnson anti Covid-19: Un "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré, signalé
C’est un possible effet secondaire du vaccin Johnson & Johnson. Développer le syndrome de Guillain-Barré, une rare atteinte neurologique, est un "risque accru" à la suite de l’injection de vaccin à dose unique, a alerté l’Agence américaine du médicament.

Elle s’appuie sur les données recensées par les autorités sanitaires américaines : 100 cas rapportés de personnes ayant développé le syndrome, sur près de 12,5 millions de doses administrées.

Sur ces 100 cas, 95 étaient graves et ont requis une hospitalisation. Une personne est morte.

Dans son avertissement, l'Agence américaine du médicament (FDA) indique que chez la plupart des individus, les symptômes débutent dans les 42 jours suivant l'administration du vaccin. Cependant, elle a toutefois assuré qu'elle "continuait à trouver que les bénéfices (du vaccin) l'emportaient clairement sur les risques potentiels".

Cette annonce est un nouveau coup porté au sérum de Johnson & Johnson (J&J), approuvé en urgence aux États-Unis en février dernier, qui a fait l'objet d'une suspension de dix jours en avril après le signalement de femmes ayant développé des cas graves de caillots sanguins en association, avec des bas niveaux de plaquettes, à la suite de leur vaccination.

Pour rappel, le vaccin anti-Covid Johnson & Johnson se voit contraint de faire une pause afin de procéder à des analyses approfondies.

Ce, à la suite de l'apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux États-Unis. Dans les cas rapportés, les scientifiques ont observé une thrombose veineuse cérébrale, soit l'obstruction par un caillot d'un ou plusieurs sinus veineux cérébraux, en association, avec des bas niveaux de plaquettes dans le sang.






Rewmi


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT