google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Vaccination du cheptel en 2022: Un budget de plus d’1 milliard FCfa, prévu


Rédigé le Mercredi 27 Octobre 2021 à 21:49 | Lu 114 fois | 0 commentaire(s)



Le coup d’envoi officiel de la campagne nationale vaccination du cheptel a été donné ce mardi par le ministre de l’Elevage et des Productions animales, au Ranch de Dolly Djibo Leyti Kâ. Aly Saleh Diop qui a mis en exergue les bienfaits de la vaccination, vise à réduire la prévalence et l’incidence des principales maladies contagieuses sur l’ensemble du territoire national.


Vaccination du cheptel en 2022: Un budget de plus d’1 milliard FCfa, prévu
Ces dernières années, informe-t-il, la vaccination de masse a concerné cinq maladies, notamment la peste de petits ruminants, la dermatose nodulaire contagieuse bovine, la peste équine et la maladie de Newcastle. «Pour le moment, les résultats obtenus ne sont pas encore à la hauteur de nos attentes, mais de réels progrès ont été notés grâce à des mesures prises pour lever les contraintes récurrentes qui plombaient cette campagne dont l’approvisionnement en vaccins et l’insuffisance des parcs à vaccination», a-t-il dit.

Le ministre de l’Elevage a annoncé qu’un vaste programme de lutte contre les maladies animales prioritaires, d’un coût de plus de 27 milliards 700 millions FCfa, pour une durée de 5 ans, a été mis en place et vise au moins 80 % de l’effectif pour chaque maladie.

«C’est le seul moyen d’assurer la santé durable du cheptel et contribuer à la lutte à la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté. En attendant sa mise en place, un budget d’un milliard 133 millions FCfa est prévu en 2022 pour élever le taux de couverture de vaccination à 50% pour la peste de petits ruminants, 55 % pour la dermatose nobiliaire, 21 % pour la peste équine et 17 % pour la maladie de Newcastle», a promis le responsable ‘’rewmiste’’ de Dahra Djoloff. A l’en croire, «la vaccination du cheptel est l’acte médical le plus important pour préserver ce riche patrimoine et son développement».

D’après Actusen, le ministre de l’Elevage Aly Saleh Diop a indiqué que la santé des populations reste tributaire de la santé du bétail qu’elles consomment. D’ailleurs, il a confirmé la célébration le 27 novembre prochain, de la Journée nationale de l’élevage. «Je compte dès jeudi prochain tenir une réunion d’information avec les acteurs de l’élevage pour définir les modalités d’organisation de cette activité», a-t-il déclaré.
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT