google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Thiénaba : La terre empoussière les liens de la famille religieuse locale


Rédigé le Lundi 24 Août 2020 à 14:12 | Lu 226 fois | 0 commentaire(s)




Ils ont trouvé comme excuse que nous n’avons pas d’autorisation de construire pour récupérer nos terrains…” C’est le cri de cœur de Serigne Gora Seck de Thiénaba qui ne sait plus à quel saint se vouer. Tout porte à croire qu’entre fils du défunt Khalife de Thiénaba Seck, rien ne va plus. Ce, depuis le décès de Cheikh Ahmed Tidiane Seck.

Complot…

L’actuel Khalife et le maire Talla Diagne sont en train de comploter pour récupérer mes terres, celles de ma nièce Aïda et d’autres personnes. Des terres que nous avait données mon défunt, Cheikh Ahmed Tidiane Seck. Nous avions commencé à construire. Par la suite, ils viennent nous demander d’arrêter les constructions, sous prétexte que le Président Macky Sall leur aurait promis la construction d’une résidence… Il ne me restait plus que les finitions. Et du jour au lendemain, le préfet vient me remettre un arrêté et un autre papier que lui aurait remis le khalife parce que, dit-il que c’est ce dernier qui demande que j’arrête les travaux“, regrette-t-il.

Il a donc saisi Senego pour dénoncer ce qu’il qualifie d’ “injustice” et interpeller le Président Macky Sall sur la question.

Divergence entre l’actuel et le défunt khalife…

L’actuel Khalife et mon défunt père sont des demi-frères (…) Et au début, le chef de l’Etat avait demandé à mon père de choisir un terrain pour qu’il y construise une résidence religieuse. Mon père avait choisi ‘Keur gou mak’ parce que cette maison appartient à tout le monde. Et lorsqu’il a été décidé de démarrer les travaux, c’est l’actuel Khalife et certains membres de sa famille qui s’y sont opposés. Par la suite, l’autorité étatique s’est retiré… Et comme que mon père est décédé, il revient à la charge pour nous mettre les bâtons dans les roues“, poursuit-il.

Et quand j’ai commencé à construire…

Il poursuit : “On m’avait donné près de 300 mètres carrés, ainsi que ma nièce et d’autres personnes. Et c’est l’ancien préfet qui était en charge du découpage, sous la demande de mon père. Il l’avait demandé au préfet parce que le terrain était utilisé par certains jeunes du quartier qui y jouaient au football, alors que les gens d’ici n’aiment pas ça. Et quand j’ai commencé à construire, l’actuel maire qui complote avec l’actuel khalife m’a même appelé, un jour. Et c’était pour me dire que des gens sont en train de combiner pour m’arracher ce terrain, sous prétexte que la façon dont je l’ai acquis n’était pas valable. Il m’avait même demandé de passer pour qu’il me fasse une délibération.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT