google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Souvenirs de jeunesse (Par Mamadou Diagne)


Rédigé le Lundi 27 Juillet 2020 à 16:21 | Lu 186 fois | 0 commentaire(s)




SOUVENIRS DE JEUNESSE Quel Papi de la soixantaine ne se rappelle de chewing gum gagnant et on pouvait choisir la photo d’une vedette de la chanson ou du cinéma. Et souvent pratiquement pour certains les murs et pavés de photos de : Les Pirates, les chaussettes noires, Vince Taylor, Rocky Volcano, Claude François, Adamo, Frank Alamo, Dalida, Françoise Hardy, Sheila, Le Johnny Halliday à 20 ans, Antoine etc…et j’en oublie ça c’était avant les Beatles, les Rolling stone. Ceux-là sont de la génération de 68 et Woodstock. Rappelez-vous le fameux journal des jeunes SLC (Salut les Copains), puis il y a eu les billes. Ce que je n’ai jamais accepté personnellement c’était l’adoption des surnoms d’artistes et finalement il fut difficile pour certains de s’en séparer. IL y a des Papis pour qui à chaque fois que tu les rencontre ces le surnom qui reviens à la surface. Au sortir des événements de 1968, il y a la naissance des associations de jeunes de quartiers dont certaines étaient célèbres. Les bals étaient organisés avec distribution de cartes d’invitations à d’autres clubs comme on appelait. Il y avait des jumelages de clubs portant le même nom et de villes différentes. Au niveau de la musique et la dance il faut citer en 1960 la dance mambo, et cha cha cha !!! avec le fameux morceau <<Ya Moustapha, Ya Moustapha Chéri je t’aime, chéri je t’adore etc. … puis le TWIST est né avec RAY CHARLES, suivi en 1968 du JERK avec Le Soul Brother number one Mister James Brown, avec le RYTHMES AND BLUES et nous avons tous découvert Otis Redding après sa mort le 23 décembre 1967. La Soul music avec Arthur Conley, Don Conway, Salomon Burke, Wilson Pickett, Ben E King, the soul Clan ave les disques avec enchainement slow que sont les <<Formidables >> et les <<Terribles>> avec la face du disque 33 tours et 6 morceaux. Il fallait être avisé par l’animateur pour choisir rapidement sa cavalière. En 1969 déjà mon père m’avait acheté un poste de radio portatif de marque Panasonic, ce qui me permettait d’écouter tous les matins la voix de l’Amérique, avec l’animateur de l’émission MAXI wum wum avec Georges Colliney qui franco camerounais. Avec lui j’avais la primeur des sorties de nouveaux disques de rythmes and blues. Je me rappelle des mamans qui sont venus interrompre nos slows car les lampes étés éteintes, ça s’appelait Diam…. Il y avait des appareils à musique depuis le phonographe à 78 tours et le changement des aiguilles de lecture, puis les électrophones tel le TEPAZ, puis PHILLIPS est venu avec le 504 mono, suivi du 604 Stéréo, puis arrive le ST 10, ST 20 ST 30 avec la marque BOYER vendu par la Radio Africaine sur l’avenue Jean JAURES. A côté il y avait Radio Standard à Faidherbe x Gambetta (actuelle agence ECOBANK). Qu’est devenu Aboubacar TOURE propriétaire de la disquerie sur l’avenue Maginot ? Actuellement parmi ces Papis, Il y en a qui ont actuellement de la barbe et de long chapelets, et sont même des naims dans les mosquées. Nous n’avons pas été que des saints. Après la soixantaine nous avons rangé les armes et nous en sommes au repentir devant Allah SWT.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT