Soutien aux femmes entrepreneurs : Lancement de la deuxième édition de l'initiative Women entrepreneurs for Africa


Rédigé le Vendredi 22 Mars 2024 à 12:43 | Lu 241 fois | 0 commentaire(s)




Soutien aux femmes entrepreneurs : Lancement de la deuxième édition de l'initiative Women entrepreneurs for Africa
La Fondation Tony Elumelu (Tef), principale philanthropie qui donne les moyens à une nouvelle génération d'entrepreneurs africains, en collaboration avec ses partenaires de renom, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et l'Union européenne (UE), est fière d'annoncer le lancement de la deuxième édition de l'initiative Women Entrepreneurs for Africa (WE4A). Selon un communiqué de presse, cette initiative innovante vise à autonomiser les entrepreneures africaines en leur fournissant les outils, les ressources et le mentorat nécessaires pour réussir dans le paysage commercial dynamique d'aujourd'hui.
Soutien aux femmes entrepreneurs : Lancement de la deuxième édition de l'initiative Women entrepreneurs for Africa
Le lancement officiel de la deuxième édition de l'initiative WE4A a eu lieu lors du prestigieux Forum économique ougandais, une plateforme dédiée à la promotion de l'entrepreneuriat et de la croissance économique en Ouganda et au-delà. L'événement a réuni des parties prenantes clés, des fonctionnaires gouvernementaux, des chefs d'entreprise et des entrepreneurs aspirants pour célébrer le potentiel des entreprises dirigées par des femmes dans la promotion du développement durable.
 
L'initiative WE4A, explique la même source,  vise à renforcer l'inclusion économique et l'autonomisation des femmes africaines qui possèdent ou aspirent à créer des entreprises vertes. En tirant parti de partenariats et de ressources, WE4A vise à renforcer non seulement la capacité entrepreneuriale des femmes africaines, mais également à créer plus d'opportunités d'emploi au sein des économies africaines. L'initiative fournira un soutien essentiel tel que l'accès au financement, aux opportunités de marché, à l'enrichissement des connaissances et à la formation technique adaptée aux entrepreneures africaines, notamment dans le secteur vert. Les femmes qui dirigent des entreprises ou ont des idées d'entreprise dans l'agriculture durable et la transformation agricole, l'économie bleue et l'aquaculture, les énergies renouvelables, l'économie circulaire et la gestion des déchets, y compris la biomasse, et l'écotourisme sont invitées à postuler pour le programme WE4A.  

S'appuyant sur le succès du programme pilote WE4A, qui a permis à 120 entrepreneures africaines de bénéficier d'un financement initial de 30 000 à 50 000 euros, de formations commerciales et d'ateliers techniques, de mentorat et de liens avec le marché, la deuxième édition vise à élargir sa portée et son impact en autonomisant au minimum 3000 femmes avec des entreprises vertes ou des idées d'entreprise verte dans chacun des huit pays participants.

Cette deuxième édition du programme sera mise en œuvre au Sénégal, au Mozambique, en Tanzanie, en Ouganda, au Malawi, au Kenya, au Cameroun et au Togo. Les participants sélectionnés pour le programme de cette année recevront une formation en gestion d'entreprise Tef, une formation sur l'économie verte et l'inclusion numérique sur mesure, un mentorat et une subvention de démarrage non remboursable de 5 000 dollars américains. Ils bénéficieront également d'un accès à vie à des opportunités de réseautage, de possibilités de financement supplémentaires, et seront intégrés au réseau des anciens élèves de la Tef à la fin du programme.
 
S'exprimant sur l'initiative, Somachi Chris-Asoluka - Pdg de la Fondation Tony Elumelu, a souligné le rôle crucial des femmes dans la promotion du développement durable en Afrique.

À la Fondation Tony Elumelu, nous nous engageons à autonomiser les entrepreneurs africains, en particulier les entrepreneures, et à libérer tout leur potentiel en tant que moteurs de croissance économique et de progrès social. En investissant dans les entrepreneures africaines, en particulier celles du secteur vert, nous pouvons débloquer un immense potentiel de croissance et de prospérité durables en Afrique, contribuant ainsi à créer davantage d'emplois sur le continent”, a-t-elle déclaré.

Alors que l'initiative WE4A gagne en momentum, la Fondation Tony Elumelu invite les entrepreneures au Sénégal, au Mozambique, en Tanzanie, en Ouganda, au Malawi, au Kenya, au Cameroun et au Togo à saisir cette opportunité de libérer leur potentiel entrepreneurial et de devenir des agents de changement dans leurs communautés.

Adou Faye 
 
 
 



Source : https://www.lejecos.com/Soutien-aux-femmes-entrepr...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT