google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


SANDIARA: L'équipe municipale répond aux éleveurs et tacle le maire de Malicounda


Rédigé le Mercredi 23 Octobre 2019 à 22:28 | Lu 91 fois | 0 commentaire(s)



Après la sortie des éleveurs ce lundi 21 octobre 2019 à Ballabougou (village situé dans la commune de Malicounda), l'équipe municipale de Sandiara a apporté sa part de vérité dans cette affaire selon les partisans du maire Serigne Guèye Diop au sieur Gallo Dia, Président des éleveurs du département de Mbour.


Par ailleurs, chef du village de Sinthiou Mbadane et Amadou Kâ, président départemental de la Maison des Eleveurs « Gallé Ay Nabé » se sont attaqué avec une rare violence au Maire de Sandiara, Dr. Serigne Guèye Diop, concernant un projet de déclassement de la forêt de Ballabougou. 
D’après le conseil comment une commune qui ne recouvre que 15 hectares sur une forêt classée de 1.276 hectares, selon les dires des protestataires, soit 1, 17% de la superficie totale, puisse faire main basse sur les 91% autres se situant dans la commune de Malicounda et le reste 8 % dans celle de Nguéniène ? 
Où se trouve la part de vérité ? Où sont alors les autres maires ? S'interroge le conseil ! 
La vérité est que ces contestataires ont été instrumentalisés et leur sortie dont le commanditaire a été clairement identifié, sent des relents politiques. 
En toute évidence, le déclassement d’une forêt classée est du seul ressort de l’autorité étatique comme le stipulent la Loi n° 98-03 du 8 janvier 1998 portant Code forestier, partie législative et le Décret n° 98-164 du 20 février 1998 portant application du Code forestier, partie réglementaire, et non d’une quelconque commune. En effet, Le déclassement d’une forêt ne peut intervenir que pour un motif d’intérêt général ou de transfert des responsabilités de l’Etat en matière de gestion forestière au profit d’une collectivité locale qui garantit la pérennité de la forêt (Art. R. 39. - Chapitre premier. - Du classement et du déclassement des forêts). 
Tous les maires des trois communes ont été informés et associés dans ce projet. Mieux, des réunions ont été même organisées avec les différentes autorités. Et c’est d’ailleurs pourquoi Sandiara, fort logiquement, dans le cadre de son plan d’émergence local a demandé qu’une partie située dans son périmètre communal soit utilisée comme Agropole communal, lequel pourra générer à terme 5.000 emplois. 
Par ailleurs, comment Sandiara qui est la seule commune à avoir délibéré 5 zones pastorales peut –elle être contre les éleveurs ? 
Toutefois l'équipe municipale invitent aux communes voisines de Nguéniène et de Malicounda à venir rejoindre le projet en vue de la création d’un grand Agropole. 
Autrement, elles pourront toujours faire des zones pastorales sur leurs périmètres respectifs. 
Enfin L'équipe municipale de Sandiara lance un appel aux maires du département de Mbour pour travailler dans le cadre de l’intercommunalité, seule voie de réussite de la territorialisation des politiques publiques.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT