google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Relance économique: les réformes aux allures révolutionnaires que propose l’APD de Thierno Lô au Président Macky Sall


Rédigé le Mardi 15 Septembre 2020 à 11:46 | Lu 138 fois | 0 commentaire(s)



L’Alliance pour la Paix et le Développement (APD), s'est réunie par visioconférence ce lundi 14 septembre 2020, sous la présidence du Ministre Thierno Lô. Entre autres points abordés, sur la relance de l’économie sénégalaise, l’APD de Thierno Lô a soumis des propositions au Président Macky Sall. De grandes réformes aux allures révolutionnaires.


Relance économique: les réformes aux allures révolutionnaires que propose l’APD de Thierno Lô au Président Macky Sall
L’Alliance pour la Paix et le Développement (APD) s'est réunie par vidéo zoom ce lundi 14 septembre 2020 à 15 h, sous la présidence du Ministre Thierno Lô.

Sur la relance économique, l’APD estime que le Sénégal avait atteint un taux croissance appréciable, avec la mise en œuvre du PSE qui traduit la vision de Monsieur le président de la République. Mais avec la pandémie, tous nos indicateurs sont au rouge. Les actions du moment sont celles de l'adaptation par des réaménagements et réformes pour tenir la barque jusqu’à la fin de la pandémie. Nous pourrons sur des bases maîtrisées, parler de relance. La relance est un nouveau départ, doit s’appuyer sur une évaluation et sur une définition d'axes prioritaires.

Aussi l'Alliance pour la Paix et le Développement propose:

1) Un accent particulier sur la sécurité sanitaire, en relevant nos plateaux techniques et finançant la recherche;

2) La sécurité alimentaire qui passe par la maîtrise de l'eau pour une agriculture prospère et diversifiée;

3) Les grands travaux dont le chemin de fer pour faire revivre toutes les villes traversées : Saint-Louis, Thiès, Kaolack, Tambacounda, Dakar et autres qui vont devenir des pôles économiques, et qui vont permettre le transport de marchandises, tout en préservant nos routes et en quoi faisant, économiser des milliards sur l'entretien routier et réduisant aussi le nombre d accidents;

4) Revoir notre Système éducatif en mettant un accent particulier sur les écoles de formation professionnelle, pour donner des métiers et des capacités d'insertion rapide dans les sociétés pour la production;

5) Remettre en place le Service de la Main-d'œuvre pour aider au recrutement et sortir de la pratique des débauchages et des contrats à durée déterminée renouvelables plusieurs fois, aux contrats de prestation qui sont rompus et reconduits comme on veut et qui ne sécurisent pas l'emploi;

6) Regrouper le Fonsis.la BNDE, la DER, le FONGIP et tous les fonds logés dans les Ministères, pour créer une véritable banque de développement pour financer l'économie;

7) Arrêter l'injection de milliards sur Air Sénégal qui va droit au mur, en travaillant sur la mise en place d'une compagnie sous-régionale regroupant le Sénégal, les deux Guinées, le Mali, la Côte d'Ivoire dans un premier temps;

8) Taxer fortement les produits d’importation alimentaire, le tabac, la bière, les liqueurs, les produits de luxe, le mobilier importé pour favoriser la production locale et sa consommation.

7) Revoir le Port autonome pour que tout produit qui y entre, paye les droits de douane. Que les déclarations soient conformes au contenu des conteneurs. Pour cela, il faut des visites inopinées et dépoter les conteneurs et confronter les contenus aux déclarations et bons à enlever.

8) Il faut envoyer les copies des déclarations en douanes aussi bien à la direction des Enquêtes douanières et à l'IGE qui pourrait, d'une part avec le code douanier vérifier si les bons taux sont appliqués pour les produits dédouanés, faire des visites pour voir s'il n'y a pas de détournement de destination au niveau des organisations et aussi permettre au Président d'avoir une idée sur les recettes douanières.

8) Lutter contre la fraude fiscale et pousser tout le monde à payer ses obligations fiscales sans objection;

9) Faire confiance au secteur privé national en lui soumettant les projets du chef de l'Etat pour voir s'il peut les réaliser avant de s'ouvrir au secteur privé étranger et aussi revoir les cahiers de charges surtout sa rubrique travaux similaires et chiffres d'affaires qu’aucune PME, PMI n'a encore réalisé. De surcroît, il faut que l'Etat respecte le principe du paiement après service rendu un mois après réception. Il peut remettre aussi en place le principe de la compensation en matière de paiement de la TVA.

10) Remettre en place le Poste de PM avec un gouvernement de 15 à 20 membres maximum.

11) Remettre le Sénat en changeant le mode de désignation et supprimer le HCTT et le CESE.

12) Pour les Projets du chef de l’Etat, il faut les confier sur la base de contrats de performances rédigés par des sachant.

13) Une assemblée nationale de 50 députés maximum.

14) Chercher de l'argent pour combler la baisse des recettes douanières, des exportations et des entrées en provenance des émigrés.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT