google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Présidentielle en vue aux Etats-Unis : Trump remet en cause l’éligibilité de Kamala Harris, colportant une rumeur des réseaux


Rédigé le Vendredi 14 Août 2020 à 15:15 | Lu 410 fois | 0 commentaire(s)



Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi 13 août, prendre au sérieux une théorie contestée circulant sur les réseaux sociaux sur l’inéligibilité de la sénatrice noire Kamala Harris, colistière de son rival Joe Biden pour l’élection présidentielle de novembre.


Présidentielle en vue aux Etats-Unis : Trump remet en cause l’éligibilité de Kamala Harris, colportant une rumeur des réseaux
nterrogé lors d’une conférence de presse hier jeudi 13 août, à la Maison Blanche sur des « affirmations circulant sur les réseaux sociaux » concernant l’inéligibilité supposée de Kamala Harris, Donald Trump a répondu : « j’ai entendu aujourd’hui qu’elle ne remplit pas les conditions » légales requises pour être vice-présidente.

« Et d’ailleurs, l’avocat qui a écrit cela est un avocat très qualifié, très talentueux. Je ne sais pas du tout si c’est exact », a poursuivi Donald Trump. « J’aurais pensé que les démocrates auraient vérifié cela avant qu’elle ne soit choisie pour se présenter comme vice-présidente ».

Naturalisation de ses parents à sa naissance
« Mais c’est très sérieux c’est vous qui le dites qu’elle ne remplit pas les conditions, parce qu’elle n’est pas née dans ce pays », a-t-il ajouté. Le journaliste a alors souligné que Kamala Harris était née aux États-Unis mais que ses parents pouvaient à l’époque ne pas avoir eu le statut de résidents permanents.

Donald Trump se référait apparemment à une tribune publiée dans Newsweek par le juriste conservateur John Eastman, professeur de droit à l’Université Chapman, prétendant que la sénatrice californienne n’était pas éligible comme vice-présidente ou présidente car ses parents n’étaient pas naturalisés à sa naissance.
Kamala Harris est née à Oakland (Californie) en 1964 d’un père jamaïcain et d’une mère indienne.

Barack Obama en 2016
Donald Trump avait auparavant défendu une théorie complotiste mettant en doute le fait que Barack Obama, premier président noir américain, soit né aux États-Unis, condition sine qua non pour devenir président. Il avait fini par reconnaître à la fin de la campagne présidentielle de 2016 que Barack Obama était né aux États-Unis.

Tout citoyen de plus de 35 ans né aux États-Unis est éligible
Aux termes de la Constitution, tout citoyen de plus de 35 ans né aux États-Unis est éligible au poste de président ou de vice-président.
Le constitutionnaliste Erwin Chemerinsky a déclaré à CBS que les affirmations concernant Kamala Harris constituent « un argument vraiment imbécile ».
Ouest France
 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT