Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Pour des «permis de visite à Karim Wade» : Le Pds devant la Crei aujourd’hui


Rédigé le Jeudi 12 Juin 2014 à 15:49 | Lu 33 fois | 0 commentaire(s)




Pour des «permis de visite à Karim Wade» : Le Pds devant la Crei aujourd’hui

VIPEOPLE.NET - Les militants du Parti démocratique sénégalais (Pds) appellent leurs compatriotes à se mobiliser cet après-midi devant le siège de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Les Libéraux vont exiger, en compagnie de leurs soutiens, de la juridiction spéciale l’autorisation devant leur permettre de rendre visite à l’ancien ministre Karim Wade, fils de leur leader et ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade.

Les membres du Parti démocratique sénégalais comptent durcir le ton pour exiger de la part des autorités l’autorisation qui doit leur permettre de rendre visite à Karim Wade. Dans un communiqué parvenu hier au journal Le Quotidien, les Libéraux appellent «toutes les Sénégalaises et tous les Sénégalais à se rendre massivement le jeudi 12 juin à 16 heures (Ndlr : aujourd’hui) à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), en face de l’université, pour réclamer leur permis de visite à Karim Wade». 
Dans le document rendu public hier, les frères de parti de Oumar Sarr soutiennent que le fils de l’ancien président de la République est «depuis des mois en isolement total», du fait du refus des autorités de délivrer des permis de visite aux gens qui veulent rendre visite à l’ancien ministre d’Etat en prison depuis plus d’un an maintenant. «Seuls, ses avocats et sa mère ont pu le voir. Macky Sall a donné les instructions pour qu’il ne reçoive plus aucune visite. Or, même dans les dictatures les plus sanglantes, le prisonnier, comme tout humain, a le droit de recevoir ses parents, ses amis et ses proches», a-t-on fustigé dans le communiqué.
Le Pds appelle ainsi les Sénégalais à s’opposer à cet acte qu’il qualifie «d’arbitraire» et aussi à «cette gestion honteuse du dossier de l’otage politique Karim Wade». «Des milliers de Sénégalaises et de Sénégalais veulent aller voir en prison Karim Wade. Le très spécial procureur Alioune Ndao refuse désormais, sur ordre, de signer tout permis de visite. Avec cet acharnement intolérable, ils comptent avoir à l’usure Karim Wade», déclarent encore les Libéraux.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook