google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Pêche, agriculture et élevage en grève: Les vétérinaires contrôleurs accusent leur directeur d'avoir autorisé l'abattage…sans contrôle


Rédigé le Jeudi 29 Septembre 2022 à 16:53 | Lu 77 fois | 3 commentaire(s)



Le Syndicat des médecins vétérinaires du Sénégal accuse le directeur de la Sogas (ex-Seras), d’avoir autorisé l’abattage de bêtes, au moment où les médecins vétérinaires contrôleurs suivent le mot d’ordre de 72 heures de grève. Un mouvement décrété par l’Intersyndicale des travailleurs des secteurs de la pêche, de l’agriculture et de l’élevage. A la Sogas, ex Seras, les grévistes alertent.


L’Intersyndicale du secteur primaire a décrété un mot d’ordre de grève de 72 heures. Les syndicalistes du Synttas, du Sytrapas et du Snte exigent la restitution immédiate de leurs primes de motivation et de risques. Ces indemnités internes de prise en charge ont été supprimées par l’ex-ministre des Finances, Abdoulaye Daouda Diallo, à travers une circulaire adressée aux secrétaires généraux des ministères des Pêches et de l’Economie maritime, de l’Agriculture et de l’Equipement rural, de l’Elevage et de la Production animale. 

Une suppression jugée «illégale et illégitime» par le secrétaire général du Synttas, Mor Diouf. Le chargé de communication du syndicat, Chérif Sambou, demande une correction de cette «note circulaire», pour leur permettre de conserver ces acquis des travailleurs du secteur primaire. 

Depuis mardi, des agents des ministères de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Elevage observent un arrêt de travail qui va durer trois jours. Dans le secteur de l’élevage, des médecins vétérinaires et contrôleurs à la Sogas ont suivi et respecté le mot d’ordre de grève. 

«A travers notre syndicat, nous avons demandé à l’ensemble de nos membres, d’observer cette grève», a dit le secrétaire général du syndicat des médecins vétérinaires du Sénégal, Dr. Alioune Badara Kane Diouf, qui dénonce l’attitude du directeur de la Sogas. Ce dernier aurait autorisé l’abattage «sans contrôle».Nous avons constaté que le directeur a autorisé l’abattage, alors qu’il ne devait pas le faire. Ce serait hors de contrôle parce qu’aujourd’hui, nous sommes en mouvement. Or, l’abattage doit être contrôlé par les vétérinaires.» 

Les médecins vétérinaires et contrôleurs à la Sogas alertent ainsi sur cet abattage qui se serait fait «sans contrôle à la Sogas». «C’est une situation qui met en danger les populations. Il s’agit d’un abattage clandestin autorisé par le directeur. Les conséquences sont drastiques. Nous sommes en grève et il n’y aura pas un contrôle de ces viandes. Or, la viande peut être une source de contamination avec les maladies zoonoses telle que la tuberculose. Ce qui pose un problème. 

Nous condamnons cet acte lâche et criminel parce qu’il y a des conditions d’hygiène à respecter. Si elles ne le sont pas, cela peut entraîner une contamination grave
», a-t-il martelé. Les grévistes alertent et mettent les populations en garde contre la consommation de viande impropre et malsaine, qui pourrait provoquer la survenue de maladies comme la tuberculose.A la Sogas, les médecins vétérinaires et contrôleurs ont suivi le mot d’ordre de l’Intersyndicale des travailleurs du secteur primaire. Mais le mouvement ne semble pas perturber le fonctionnement des abattoirs. 

«On a abattu hier et aujourd’hui. Il n’y a pas de rupture de viande. On a abattu», a déclaré le président du Regroupement des professionnels des abattoirs du Sénégal. La réaction de Bassirou Niang laisse entendre qu’il n’y a pas de rupture dans l’approvisionnement du marché en viande. qu’en est-il du contrôle au niveau de l’abattoir de la Sogas ? 

«Je crois que ça a été contrôlé. Mais un abattage a été fait et je crois que cela a été contrôlé». Telle est la réponse ambiguë de notre interlocuteur par rapport au «contrôle» qui aurait été effectué alors que les vétérinaires contrôleurs de la Sogas sont en grève. L’état des animaux est censé être contrôlé par les médecins spécialistes de la santé des animaux qui supervisent l’action de l’abattage tout au long de la chaîne. Malgré l’absence des inspecteurs contrôleurs, les responsables de l’abattage ont assuré leur mission. Amadou Sarr, un d’entre eux, l’assure. 

«On a des inspecteurs qui sont tout le temps sur place pour contrôler la viande. C’est vrai qu’ils n’inspectent pas aujourd’hui. Ils ont des problèmes avec l’Etat et pas avec la Sogas. Mais nous, on respecte les conditions pour satisfaire les populations. En tout cas, notre mission, on l’a assurée tout en respectant les conditions.» 

Interpelé sur la situation, le directeur de la Sogas promet de répondre dans les prochaines heures. 






Le Témoin



1.Posté par Eva Jackson le 29/09/2022 16:57
Je gagne environ 💰8 000 $ à 💰12 000 $ par mois en ligne. C’est suffisant pour remplacer confortablement les revenus de mon ancien travail, d’autant plus que je ne travaille qu’environ 10 à 13 heures par semaine à domicile. J’ai été étonné de voir à quel point c’était facile après l’avoir essayé

ci-dessous web >>>>> http://Www.HomeCash1.Com/

2.Posté par HeleReynolds le 29/09/2022 17:55
I am making $92 an hour working from home. i was greatly surprised at the same time as my neighbour advised me she changed into averaging $ninety five however I see the way it works now. I experience mass freedom now that I'm my non-public boss.
That is what I do.. http://Www.OnlineCash1.com

3.Posté par ConnieBusby le 29/09/2022 20:07
J'ai gagné 84 000 $ jusqu'à présent cette année en travaillant en ligne et je suis étudiant à temps plein. J'utilise une opportunité commerciale en ligne dont j'ai entendu parler et j'ai gagné tellement d'argent. C'est vraiment convivial et je suis tellement heureux d'avoir découvert cela. Le potentiel avec cela est infini.

Voici ce que je fais........>>> http://Www.onlinecareer1.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT