Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Microfinance dans l’Umoa : Le nombre de bénéficiaires des Sfd évalué à 18.097.468 au 31 décembre 2023


Rédigé le Lundi 29 Avril 2024 à 11:37 | Lu 263 fois | 0 commentaire(s)




Microfinance dans l’Umoa : Le nombre de bénéficiaires des Sfd évalué à 18.097.468 au 31 décembre 2023
A fin décembre 2023, le nombre de Systèmes financiers décentralisés (Sfd) dans l'Umoa s'établit à 540 à l’instar du trimestre précédent. «Les institutions de microfinance de l'Union desservent 18.097.468 clients à travers un réseau de 4.778 points de service répartis dans les États membres de l'Union. Une année plus tôt, le nombre de bénéficiaires était de 16.906.460 clients pour 4.616 points de service », informe la Bceao dans un rapport sur la situation de la microfinance dans l’Umoa.
Microfinance dans l’Umoa : Le nombre de bénéficiaires des Sfd évalué à 18.097.468 au 31 décembre 2023
A l'examen des indicateurs d'intermédiation financière, ajoute la même source, il est noté un léger recul de la collecte de dépôts par rapport au trimestre précédent, en lien avec l'évolution saisonnière généralement enregistrée au quatrième trimestre de l’année. Toutefois, la dynamique de croissance des activités des SFD s'est globalement poursuivie, notamment en matière d’ouverture de comptes et d’octroi de crédits en faveur de la clientèle.

La Bceao renseigne que l’encours des dépôts collectés par les institutions de microfinance a baissé de 8,8 milliards FCFA (soit -0,4%) par rapport au trimestre précédent, pour s’établir à 2.263,8 milliards FCFA. Toutefois, en glissement annuel, il est noté une augmentation de 11,9%. La baisse trimestrielle des dépôts a été observée au Bénin (-12,6 milliards FCFA, soit -6,3%), en Côte d’Ivoire (-5,4 milliards FCFA, -0,9%), au Burkina (-4,7 milliards FCFA, soit -1,2%), au Mali (-2,5 milliards FCFA, -1,6%) et au Niger (-977,7 millions FCFA, -3,1%).

En revanche, il est noté une hausse de l’encours des dépôts au Sénégal (+15,5 milliards FCFA, +2,9%), au Togo (+1,8 milliard FCFA, +0,5%) et en Guinée-Bissau (+834,5 milles FCFA, +1,0%). L'épargne mobilisée par les Sfd a été constituée à hauteur de 43,0% par les hommes, 22,4% par les femmes et 34,6% par les groupements.

S’agissant de la structure par termes, les 2 dépôts à vue sont prépondérants avec une part de 55,0% du total de l’épargne collectée. Les dépôts à terme et les autres dépôts constituent respectivement 22,9% et 22,1%. Le montant moyen des dépôts par client est ressorti à 125.092 FCFA à fin décembre 2023, en baisse (-2,1%) par rapport au trimestre précédent, reflétant à la fois la baisse de l’encours des dépôts et l'augmentation du nombre de clients observées au cours de la période sous revue. En comparaison à son niveau de fin décembre 2022 (119.697 FCFA), il a progressé de 4,5%.

A fin décembre 2023, l'épargne mobilisée par le secteur de la microfinance de l'Umoa représente 5,1% de celle collectée par les établissements de crédit de l'Union, contre 5,2% au trimestre précédent.

Adou Faye 



Source : https://www.lejecos.com/Microfinance-dans-l-Umoa-L...
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT