google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Mairie de Mékhé: accusé de gestion solitaire et nébuleuse, le maire Magatte Wade dégage en touche


Rédigé le Mardi 29 Septembre 2020 à 13:34 | Lu 138 fois | 0 commentaire(s)



Le collectif pour la défense des intérêts de Mékhé s’en est pris au Maire Magatte Wade, lors d’un point de presse tenu le week-end dernier. Selon Mafall Fall, président du collectif pour la défense des intérêts de Mékhé, en plus de n’avoir rien réalisé dans la ville, le maire gère en solo les affaires de la communauté et dans des conditions pas du tout claires. Des accusations que Magatte Wade dégage en touche…


Mairie de Mékhé: accusé de gestion solitaire et nébuleuse, le maire Magatte Wade dégage en touche
 
« La situation de la commune de Mékhé est plus qu’inquiétante et nécessite l’attention toute particulière des autorités, pour voir ce qui se passe réellement et dégager les pistes pouvant sauver cette ville. »

Ces propos ont été tenus ce week-end dernier par Mafall Fall, président du collectif pour la défense des intérêts de Mékhé, à l’entame du point de presse tenu dans ladite ville, pour dénoncer la gestion de l’actuelle équipe municipale.

Selon lui, le Maire conduit les affaires de la commune en solo, sans aucune référence au Conseil municipal. C’est ainsi que les conseillers sont réduits à de simples spectateurs et quand ils sont interpellés dans la rue ou ailleurs sur la gestion de tel ou tel dossier, la réponse est toujours : « nous n’en savons rien ».

C’est d’ailleurs cette gestion solitaire, dit-il, qui a fait qu’à une semaine de la Tabaski, le Maire n’a trouvé rien de mieux à faire que de prendre la décision de fermeture des cantines et ateliers de ceux qui avaient des difficultés de paiement des taxes dues à la commune.

Et pourtant, indique-t-il, le conseiller municipal doit être un trait d’union entre la municipalité et les populations, dont il est le représentant légitime.

Mafall Fall a ensuite soulevé beaucoup de points dits sombres, dans la conduite des dossiers de la Cité. Pour lui, la gestion des fruits du partenariat entre la commune et la fondation SONATEL à hauteur de 52 millions de Fcfa, est totalement nébuleuse.

Sur cette enveloppe, tout ce qui se voit dans la ville, ce sont des bacs à ordures qui ne servent à rien du tout et des puisards qui ne fonctionnent plus. Il s’y ajoute les millions injectés par la Grande Côte Opération (GCO) et à ce jour, selon le collectif, aucune réalisation concrète ne peut être brandie par rapport à ces fonds encaissés.

Mafall Fall en conclut que cette équipe municipale n’a absolument rien fait malgré les multiples opportunités. Et en lieu et place des réalisations, le Maire passe le plus clair de son temps à faire du saupoudrage, à se camoufler derrière des chantiers du Chef de l’Etat, pour se faire un nom dans ce domaine.

« Nous interpellons l’Etat et ses corps de contrôle sur la nécessité de se pencher sur le cas de Mékhé où l’heure est devenue grave. Le ministre de l’Urbanisme est également interpellé pour un regard strict sur la gestion foncière à Mékhé et il faut agir alors qu’il est temps, pour limiter les dégâts.»

Magatte Wade, Maire de Mékhé: «ils racontent des contrevérités»

Magatte Wade, Maire de Mékhé, a balayé d’un revers de main, toutes les accusations portées contre lui. « Vous m’avez trouvé en plein Conseil municipal pour recueillir ma version, une preuve déjà qu’ils racontent des contrevérités; et mon compte administratif ainsi que le plan de développement communal ont été votés », a-t-il d’emblée, soutenu.

Il poursuit : « Je ne les connais pas, ils sont des inconnus qui cherchent leur quotidien, mais qu’ils sachent que le Maire travaille avec le Conseil Municipal et rend compte au Conseil municipal qui est l’organe délibérant. S’ils veulent des informations, pourquoi ils ne se rapprochent pas de la municipalité.

La GCO n’a mis aucun franc et la SONATEL nous accompagne dans un vaste programme dénommé « And defar sunu gox » et dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). Ces institutions sont majeures, expérimentées et de ce point de vue, elles ne donnent aucun franc à une personne.

Elles gèrent leurs projets, gèrent leur argent et s’assurent de la durabilité et de la pérennité. La GCO n’a jamais remis un seul franc à la mairie. Elle a aidé la municipalité à réaliser des cantines pour les femmes et, est en train de refaire 4 à 6 salles de classe, compte non tenu des 4 ordinateurs octroyés.

Ces accusations sont portées par des gens qui ne savent même pas de quoi ils parlent, qui n’ont aucune expérience, aucune texture dans la ville. S’ils avaient le minimum de culture, ils allaient d’abord venir vers le Maire qui réside dans la ville comme eux, qui est ouvert et qui est tous les jours au marché, avec une maison qui ne ferme jamais. Il s’y ajoute que le Président du Conseil d’Administration de la GCO est de Mékhé comme eux, et ils auraient dû lui demander, avant de faire de telles affirmations gratuites. 
»

L’As
 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT