google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Les professeurs du CEM M. T. B. Mbacké solidaires à leur collègue agressée par une élève


Rédigé le Jeudi 6 Février 2020 à 20:53 | Lu 105 fois | 0 commentaire(s)




Les professeurs du CEM M. T. B. Mbacké solidaires à leur collègue agressée par une élève

Le corps professoral du CEM CEM MAME THIERNO BIRAHIM MBACKE, par le biais d’un mémorandum rendu public, apporte leur soutien à leur collègue Coumba Daga Ngom (Mme Dieng) agressée par une élève du CEM Blaise Diagne, le vendredi 24 janvier 2020, au terrain des port du Lycée Blaise Digne.

Ici, In Extenso, leur déclaration à cette effet

Nous, professeurs du CEM MAME THIERNO BIRAHIM MBACKE ; déplorons et dénonçons fermement l’agression de notre collègue Coumba Daga NGOM, Mme DIENG par une élève du CEM Blaise Diagne, le vendredi 24 janvier 2020, au terrain de sport du LYCEE BLAISE DIAGNE.

Le corps professoral du collège, avec tous les autres enseignants du Sénégal et en particulier ceux de Dakar-Plateau, témoigne son soutien total à notre collègue, Mme DIENG. Nous lui manifestons toute notre solidarité et lui rassurons que nous serons toujours à ses côtés jusqu’au règlement total de cette affaire.
Il est important de revenir sur les faits afin de rétablir la vérité, car diverses versions ont été servies à l’opinion.

Etant donné que, depuis sa création en 1967, notre établissement ne dispose pas de terrain de sport en son sein, pour les classes d’Education Physique et Sportive (E.P.S), nos élèves se déplacent vers d’autres établissements pour faire ce cours. Depuis quelques années, c’est au Lycée Blaise Diagne que nos élèves font le cours d’E.P. S moyennant une contribution annuelle à hauteur de 50.000F (cinquante mille francs). C’est ainsi que notre collègue, s’acquittant d’un devoir professionnel, s’y est rendue naturellement pour dispenser son cours d’E.P. S, le vendredi 24 janvier 2020.

C’est durant la séance avec les élèves de 6ème C qu’un intrus, une élève en classe de 5ème M1 A du CEM Blaise Diagne qui devait être, au même moment, en classe d’histoire-géographie, est venue perturber le déroulement du cours de notre collègue. Elle fut interpellée par Madame DIENG qui lui demanda de quitter les lieux et d’arrêter de perturber son cours.

La fille a réagi, dans un premier temps, par un regard méprisant avant de prononcer des mots insolents, en wolof, pour manifester son refus d’obtempérer. C’est ainsi que notre collègue s’est dirigée vers elle pour l’accompagner à sortir du terrain. Mais, hélas !, voulant l’épauler, l’élève s’est retournée contre elle, avec violence, une chute de Madame DIENG et l’impact de son visage au sol a entrainé des blessures.

Nous déplorons, dans un second temps, l’attitude des autorités de l’administration scolaire notamment les chefs d’établissements, le collectif des chefs d’établissements de l’I.E.F de Dakar-Plateau, les inspections et leur hiérarchie, dans la gestion de cette affaire. En effet, ils ne se sont pas conformés à l’article 16 de la loi 61-33 du 15 Juin 1961, portant statut général des fonctionnaires qui, stipule : « l’administration doit réparer le préjudice matériel subi par le fonctionnaire lorsque le préjudice résulte de menace ou d’attaques de quelque nature que ce soit ».

La vidéo du jour ➔ 
[dzs_videogallery id="example_youtube_videos"]

Malheureusement, nous avons constaté, avec regret, que notre administration a failli dans son devoir de protection et de son soutien à l’égard de son agent. Et pourtant, d’après ces textes législatifs, l’administration est le premier garant de la sécurité de ses agents, surtout dans l’exercice du service public.

Notre indignation est d’autant plus grand qu’au lieu d’assumer pleinement sa responsabilité, notre administration s’est illustrée par un mutisme qui traduit son insensibilité (elle déroulait, comme si de rien n’était, son calendrier). Pourtant même si l’agent était fautif, ce qui n’est pas le cas ici, l’administration est tenue de prendre sa défense et de lui être solidaire comme l’indique l’article 15 de la loi 61-33 : « l’administration doit couvrir le fonctionnaire coupable de fautes de service à l’égard d’un tiers en cas de condamnation ».

Désormais, ce que nous exigeons, de nos autorités scolaires, ce sont les mesures suivantes :

1) L’exclusion définitive de l’élève coupable ; c’est avec une grande désolation que nous avons appris que cette dernière a repris correctement ses cours dès le lendemain de cet incident, sans être inquiétée par son administration scolaire ; même pas une exclusion temporaire ;

2) Accompagner la collègue dans toutes les démarches tels que le dépôt de plainte, les interrogatoires éventuels…

3) L’aider à trouver un avocat si nécessaire, l’assister moralement et financièrement pour cela ;

4) Une bonne préparation du retour de notre collègue : l’autorité n’a qu’à prendre toutes les précautions pour épargner notre collègue de tout remord et de toute risée de la population scolaire et de la société ;

5) Etant donné que le CEM n’a pas d’espace pour ses cours d’éducation physique et sportive, que l’autorité compétente prenne toutes ses responsabilités en nous trouvant un autre espace sécurisé pour les cours d’EPS.

Nous prenons à témoin, toute l’opinion nationale et internationale, que nous prendrons toutes nos responsabilités pour le rétablissement total de la dignité et le dédommagement moral de notre collègue, et cela ne passera que par la satisfaction des points sus énumérés.
A défaut de satisfaire ces doléances, les autorités seront les seules responsables de toutes les conséquences fâcheuses qui peuvent découler de cette affaire.

Par le corps professoral

M. DIOUF Pierre Baligue, Prof de SVT et responsable syndical du SAEMSS

M. DIOP Sérigne Mbacké, Prof de LM et responsable syndical du CUSEMSS

M. NGOM Omar, Prof de Maths et Président de l’Amicale du personnel de l’établissement



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT