google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


L'étrange histoire des documentaires pro-Chine d'un cinéaste français primé dans de faux festivals


Rédigé le Jeudi 18 Août 2022 à 06:56 | Lu 469 fois | 2 commentaire(s)



Cinéaste, Benoît Lelièvre réalise de mystérieux film. Retracer le parcours de ses productions nous plonge dans les méandres (et les ratés) de la propagande du régime.


Spring, Seeing Hong Kong Again, du réalisateur français Benoît Lelièvre, est l'un des documentaires de l'année: il a reçu trois minutes d'applaudissements lorsqu'il a été projeté au dernier Festival de Cannes, en plus d'obtenir deux prix au Prague Film Festival! Enfin… c'est ce qu'en dit un communiqué de presse repris début juin par l'agence américaine GlobeNewswire. La vérité est bien moins belle: à peu près personne n'a vu ce film pro-Chine. Ses récompenses à Prague ne sont que fabulation. 

Dans ce court-métrage de vingt-cinq minutes, Alex, le protagoniste néo-zélandais, déclare sa flamme à Hong Kong, où il vit depuis 2000. La métropole asiatique vient de traverser des temps troubles, nous rappellent les personnes qu'il croise durant ses déambulations: Henry, jeune artiste d'opéra cantonais, a même failli arriver en retard à une représentation lors des «émeutes» (les manifestations contre l'amendement de la loi d'extradition) de 2019! 

Puis, il y eut la pandémie de Covid-19… Amy et Peter sont reconnaissants envers la Chine, qui a fourni nourriture et aide médicale. Aujourd'hui, tout cela est chose du passé: Hong Kong s'apprête à renaître, plus forte que jamais. L'afflux de capitaux chinois annonce un avenir radieux, affirme même Dolphin, qui travaille dans les services financiers. 



Bref, cela saute aux yeux: Spring, Seeing Hong Kong Again est en droite ligne avec ce que Xi Jinping a demandé en mai 2021 au service chargé de la propagande de son Parti communiste: «bâtir une image crédible, attachante et respectable de la Chine». 

Un étonnant communiqué 

Le communiqué de presse vantant les mérites du documentaire, qui a fortement fait réagir les militants prodémocratie de Hong Kong sur les réseaux sociaux, va dans le même sens: dans un anglais douteux, il explique que le film de Benoît Lelièvre «diffère de Revolution of Our Times […] et nous montre un Hong Kong vibrant et pacifique», avant de citer la directrice du festival praguois (appelée par son prénom, Zuzana) qui se réjouit qu'il «offre une perspective et une réflexion nouvelles au public européen».
 
 
L'étrange histoire des documentaires pro-Chine d'un cinéaste français primé dans de faux festivals



1.Posté par MaryFraser le 18/08/2022 20:17
𝐉𝐞 𝐬𝐮𝐢𝐬 𝐩𝐚𝐲é 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐝𝐞 💵𝟏𝟔𝟎$ 𝐔𝐒𝐃 à 💵𝟕𝟎𝟎 $ 𝐔𝐒𝐃 𝐝𝐞 𝐥’𝐡𝐞𝐮𝐫𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥𝐞𝐫 𝐞𝐧 𝐥𝐢𝐠𝐧𝐞. 𝐉’𝐚𝐢 𝐞𝐧𝐭𝐞𝐧𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐥𝐞𝐫 𝐝𝐞 𝐜𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥 𝐢𝐥 𝐲 𝐚 𝟑 𝐦𝐨𝐢𝐬 𝐞𝐭 𝐚𝐩𝐫è𝐬 𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐫𝐞𝐣𝐨𝐢𝐧𝐭 𝐜𝐞𝐥𝐮𝐢-𝐜𝐢, 𝐣’𝐚𝐢 𝐠𝐚𝐠𝐧é 𝐟𝐚𝐜𝐢𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 💵𝟑𝟏 𝟎𝟎𝟎 $ 𝐔𝐒𝐃 𝐬𝐚𝐧𝐬 𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐦𝐩é𝐭𝐞𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥 𝐞𝐧 𝐥𝐢𝐠𝐧𝐞. 𝐄𝐬𝐬𝐚𝐲𝐞𝐳-𝐥𝐞 𝐬𝐢𝐦𝐩𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐬𝐢𝐭𝐞 𝐝’𝐚𝐜𝐜𝐨𝐦𝐩𝐚𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭…

𝐂𝐎𝐏𝐈𝐄𝐑 𝐄𝐓 𝐎𝐔𝐕𝐑𝐈𝐑 𝐂𝐄 𝐒𝐈𝐓𝐄…👉 http://www.works45.com

2.Posté par EvaDavid le 20/08/2022 01:25
Cash generating easy and fast method to work in part time and earn extra $15,000 or even more than this online. by working in my spare time i made $17990 in my previous month and i am very happy now because of this job. you can try this now by follow

details here.......... http://Www.BuzzJoin.Com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT