Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Incroyable parcours :Makhtar Cissé de militant de Karim Wade …à dauphin de Macky pour 2024


Rédigé le Vendredi 15 Novembre 2019 à 13:57 | Lu 116 fois | 1 commentaire(s)




La pire des choses, Makhtar Cisse, est de se prendre pour le plus malin des malingalais, et vous ne semblez pas le savoir, à force de vous croire sorti de la cuisse de Jupiter.
Poitrine bombée, regard pétillant derrière des yeux cerclés de fines lunettes, port près du corps, en costumes civils impeccablement taillés ou en boubous traditionnels portant la griffe des meilleurs designers du pays, vous n’avez certes pas tort de penser que vous avez fière allure. Nul ne vous dénie votre impact physique ni votre présence même de loin. Et vous savez aussi décliner les formules chères aux bureaucrates qui tentent d’en imposer. Comme hier, sur un site local, où l’on vous lit, pontifiant au bon peuple, tourmenté par des questions autour de la mal-gouvernance de ses hydrocarbures. Comme pour lui faire une leçon. “L’ouverture du Cos-Petrogaz à l’opposition et à la société civile”, clamez-vous, “est actée”. Et vous ajoutez, un tantinet mystérieux, en docte professeur: “Le code gazier est circularisé à leur niveau”. Avant de vous faire menaçant; “nous n’avons reçu qu’une réponse; qu’on ne vienne pas nous critiquer”.

Le drame de Cisse

Le tout, c’est du pur Makhou, ce que le ci-devant Ministre des Énergies et du Pétrole a de mieux ou pire pour enfariner son monde. Prouver, en un mot, qu’il est, depuis ses années de jeune potache au Prytannée militaire de StLouiis, le plus brillant d’entre-nous, en se revendiquant incontestablement d’un parcours scolaire et universitaire digne de respect.
Seulement, comme l’a dit un jour, un François Mitterand, expert en formules assassines à un teigneux journaliste français, en l’occurrence Paul Amar, il faut éviter d’occuper la posture du plus intelligent de tous.
Or, voilà le drame de Cisse, un ambitieux en diable, que le pays entier voit, telle une vipère, avançant sans bruits vers le chiffre 3, le fruit interdit, le siège de Macky SALL qu’il n’a pas tort de deviner branlant.
On n’oublie pas qu’il a su tactilement faire gommer de son parcours ses états antérieurs de services zélés à l’innommable Génération du Concret. Ses activités documentées sous les ordres de son supérieur d’hier devenu son meilleur ennemi dans son beffroi Daganois, Monsieur Oumar Sarr, font l’objet de causeries sous les manguiers. On s’y étouffe aussi de ses liens louches, magouilles disent les avertis, avec Aida Ndiongue, dont on le soupçonne d’avoir été, comme il l’est avec Macky, l’exécuteur des basses œuvres monétisées. Qui n’a également entendu parler de ses traces visibles d’une escroquerie à vaste échelle à la tête d’une Senelec, la société nationale d’électricité, qu’il a laissée en quasi-faillite tout en faisant passer sa gestion, en son sein, par presse interposée, comme nickel, modèle de management à proposer aux écoles de commerces nationales?
Les crimes ont ceci de magique: ils ne sont jamais parfaits; et ceux de Makhtar le rattrapent plus vite qu’il ne l’imaginait. Ils sont une ombre lourde projetée sur ses desseins cachés…
Aujourd’hui que la hausse du prix de l’électricité combinée à celle des transports et étendue à tous les autres secteurs plombe la vie des Sénégalais, malgré les casseroles qui tintent à son passage, c’est paradoxalement un Makhtar Cisse, plus imbu que jamais de ses certitudes et de sa science infuse, qui ose dicter, en termes militaires, l’ordre de marche du pays sur le secteur plus qu’inflammable des hydrocarbures.
J’ai envie de lui dire: haro ! Et vite au tableau noir, front dessus.

Gadoue puante

Parce qu’en plus de ne pas réaliser que tout le monde sait ce qui vous fait bouger, votre ambition certes légitime mais excessive au vu de vos dégâts, vous ne mesurez pas combien vous vous enfoncez dans la gadoue, puante du fait des crimes économiques de Macky SALL et compères, en nous donnant des leçons mal maîtrisées, ou pis, criminelles, sur la suite à donner à la gestion de nos hydrocarbures, en particulier le gaz.
Écrivez, Makhtar, écrivez 3 fois, à la craie blanche:
1- Le Cos-Petrogaz, ouverte ou non à ceux que vous avez ciblés ou qui, en complices, vous ont offert leurs services, reste un instrument illégitime. Sa création est une volonté de couvrir le scandale PetroTim impliquant les SALL. Nous ne sommes pas fous. Son patron n’est autre que le multirécidiviste, Ousmane Ndiaye, qui en plus d’avoir pillé la Petrosen, notre société nationale d’hydrocarbures, en a fait de même avec la Miferso, celle de notre fer. Nul n’oublie qu’il a fait venir des investissements toxiques, charboniferes, pour s’enrichir, dans le pays. Après l’avoir été avec les Diouf et les Wade, il n’est qu’un laquais reconnu de Macky. Intégrer une structure qu’il dirige, c’est participer davantage au sac de nos hydrocarbures et donner quitus aux SALL en amnistiant leurs forfeits contre la nation;
2- Acter l’entrée de ce que vous dites l’opposition et la société civile parce que vous avez “circulariser” le Code petrogazier, en nous jetant vos formules d’inspecteur général d’Etat, c’est ajouter l’insulte à la blessure. Comme si ce projet de code ne pouvait pas être discuté publiquement avant son adoption en Conseil des Ministres? Comme si, à l’heure du numérique qui est si chère à votre patron, vous ne pouviez pas le mettre sur des plateformes afin que tous en débattent? Ne sommes-nous pas, nous Sénégalais, les dépositaires légitimes de toute décision concernant les hydrocarbures du pays, en vertu de la constitution réformée en mars 2016? Avez-vous votre tête en place en pensant que nous sommes des demeurés pour vous laisser nous mettre devant le fait accompli, en nous faisant croire aussi que le processus de sélection des membres, les acolytes triés sur le volet dans une certaine opposition et société civile de sa majesté, est loyal? Sur quelles bases avez-vous choisi vos alliés de la société civile et de l’opposition quand on sait combien d’individus louches y sévissent ?
Bref, Monsieur Cisse, vous vous foutez du monde. Car, de surcroît, aucun Sénégalais sérieux n’a vu votre machin code dont on peut, du reste, penser qu’il n’a été fast-tracker que pour accompagner, légitimer, vos deals émergents sur nos hydrocarbures? Est-ce pour aller vendre en Afrique du Sud ou ailleurs nos blocs restants en mouillant le peuple sénégalais ? Est-ce pour justifier vos affermages ayant permis des transferts de titres, à la barbe du peuple, compte non tenu des sous encaissés, qui nous font perdre davantage le contrôle sur notre souveraineté économique ?
En un mot, votre charabia sur l’ouverture du machin, escroquerie, Cos-Petrogaz, mettez-le ou vous savez !
3- J’ose le chiffre. Pour vous dire qu’en nous rappelant que le Sénégal est membre de l’initiative pour la transparence sur les industries extractives (Itie), vous vous moquez encore plus du peuple sénégalais. Seuls les non-initiés ne savent pas que l’Itie est une grosse arnaque. Ça suffit Makhtar, nous ne vous laisseront pas nous berner.

Double jeu

En conclusion, malgré votre talent intellectuel, votre pedigree scolaire, vous n’êtes rien d’autre qu’un grand danger, un individu servilement dévoué à la satisfaction des plans de fuite de Macky SALL et co afin de ramasser un pouvoir que vous lorgnez.

Votre sourire et votre capacité à enfumer vos interlocuteurs ne sont plus tolérables à la lumière de votre active participation à l’affermissement d’un État criminel dont vous êtes, à votre corps défendant, l’un des plus lugubres promoteurs.

Vous vous êtes entouré de gens dans votre cabinet et dans les directions sous votre ministère d’individus connus pour capter les relations d’affaires des citoyens de ce pays et vous-même maîtrisez le double jeu parfaitement. Je me souviens de vous me disant d’un type louche, à qui vous aviez donner les marches de construction des logements des agents de la Senelec, qu’il s’étonnait de vous voir recevant un si acerbe critique de Macky SALL. Je me suis aussitôt demandé ce que vous aviez pu lui dire me concernant. Ou comment vous avez fusillé un très proche de votre patron: “c’est lui qui a bloqué la candidature de Makhtar Diop à la présidence de la Bad, le sieur torpille tout le monde en riant”.

Le temps est à la transperence, les ruses de Macky SALL nous ont rendus plus futés: nous voyons se déployer ton jeu, Don Makhou, il n’est pas question de laisser une autre vipère ramper en notre milieu sans lui choper par 3 la tête.

Nos hydrocarbures ne seront pas décidés en catimini et les crimes commis autour d’eux méritent un meilleur sort que vos manœuvres de politicien encagoulé.

Le pays est réveillé.
Macky et vous autres ses acolytes, y compris les embarqués au sein de l’opposition et de la société civile, doivent se le tenir pour dit: au tableau noir, à tour de rôle, nous exigeons une transparence transparente.

Nos hydrocarbures ne sont pas solubles dans votre jeu de pourvoir trop transparent pour mériter d’être respecté, ni dans les coups de poignards qu’au sein d’un régime atteint de folie vous vous administrez les uns les autres.

Au tableau noir, écrivez: nous Sénégalais entendons reprendre le contrôle présent, passé et futur sur nos ressources naturelles. Et pan, vlan, Don Makhou, xalaa ma niir baddioo, xalaa xalaa doo fi jaaar, Cisse !

Adama Gaye, le 30 Octobre 2019

Ps:
Makhtar Cisse, vous vous foutez de nos gueules en nous disant que Aly Magouille Ndiaye, ministre de l’intérieur, mouillé dans des scandales infinis, est celui qui envoie les lettres autour du nouveau code Gazier.
Au fait, qui l’a rédigé? À quel prix? Dans quelles conditions et où ?
Enlève tes mains de nos hydrocarbures et maintiens ta tête au tableau noir, élève tordu !




1.Posté par bella le 15/11/2019 16:01
78 607 38 57 - 78 173 52 59 - 77 121 57 21
Belle masseuse de métier avec hygiène irréprochable vous propose tout sort de massage dans un cadre enchanteur pour votre bien être :
Massage domicile 35 000 fr
Massage relaxant 10 000 fr
Je reçois au cabinet, je peu aussi me déplacer ne vous inquiétez de rien, je vais prendre soin de vous. Je suis respectueuse et propre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook