Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Hydrocarbures : un financement américain de 5 milliards de dollars pour le GNL mozambicain


Rédigé le Vendredi 23 Août 2019 à 19:47 | Lu 271 fois | 0 commentaire(s)



La Banque américaine d'import-export va injecter 5 milliards de dollars dans le développement du projet de gaz naturel liquéfié (GNL) au Mozambique. C'est le plus important accord de financement à l'exportation de la banque depuis des années. En contrepartie, le projet devrait générer quelque 16 400 emplois directs aux Etats-Unis et 45 000 indirects au Mozambique.


Hydrocarbures : un financement américain de 5 milliards de dollars pour le GNL mozambicain

La Banque américaine d'import-export va financer le projet GNL de Mozambique développé par l'américain Anadarko qui a validé son rachat par Occidental Petroleum Corp en juin dernier.

«Ce projet représente non seulement une victoire pour les entreprises et les travailleurs américains, avec plus de 10 000 emplois aux États-Unis, mais également pour les Mozambicains», a déclaré le secrétaire d'Etat américain au Commerce, Wilbur Ross, dans un communiqué relayé par l'agence Reuters., ce vendredi 23 août.

La future transaction a été notifiée au Congrès américain qui devrait la valider dans les 35 jours. L'investissement se traduit par la fourniture de biens et services pour l'ingénierie, mais également pour l'approvisionnement en matériaux pour la construction de la plateforme de GNL ainsi que des installations connexes dans la péninsule d'Afungi au nord du Mozambique.

Retombées du projet GNL mozambicain sur l'économie américaine

Une gamme de services qui devrait générer 16 400 emplois directs chez les fournisseurs américains implantés principalement dans les villes de Texas, New York, Floride, Pennsylvanie, en Georgie et dans le district de Columbia. Le tout sur la période de cinq années de développement du projet. De plus, la transaction va générer 600 millions de dollars d'intérêts et d'honoraires au profit d'un consortium dirigé par Anadarko Petroleum Co.  C'est le plus important projet jamais financé par la banque américaine d'import-export depuis qu'elle a recouvré ses pleins pouvoirs en mai dernier avec l'arrivée de trois nouveaux membres dans le conseil d'administration.

Lire aussi : Hydrocarbures : accord entre Total et Occidental Petroleum pour l'acquisition des actifs d'Anadarko en Afrique

Au cours des quatre dernières années, l'organisme financier américain ne pouvait pas approuver des crédits et garanties de plus de 10 millions de dollars en raison d'une querelle intestine entre démocrates et républicains du Congrès. Dans un environnement concurrentiel et de guerre commerciale entre grandes puissances, l'établissement financier américain qui essuie des critiques est considéré par l'Administration Trumpcomme un outil pour booster les exportations.

Lire aussi : Mozambique : Anadarko signe un accord avec le chinois CNOOC dans l'exploitation gazière

Du côté du Mozambique, le projet de terminal de liquéfaction et d'exportation de gaz d'une valeur de 20 milliards de dollars devrait créer plus de 5 000 emplois directs et 45 000 emplois indirects, selon les estimations officielles. L'exploitation du GNL permettra au pays d'entrer dans une nouvelle ère.
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook