Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Denver (Usa) : La police soupçonne un incendie criminel, la communauté sénégalaise du Colorado sous le choc


Rédigé le Jeudi 6 Août 2020 à 13:21 | Lu 389 fois | 0 commentaire(s)




La police de Denver a ouvert une enquête pour homicide après que les pompiers ont découvert les corps de deux enfants et de trois adultes dans une maison de Green Valley Ranch qui a brûlé pendant la nuit, ont annoncé les autorités mercredi matin.

Les enquêteurs ont des preuves que l’incendie au 5312 N. Truckee St. a été intentionnellement allumé, a déclaré Joe Montoya, chef de la division des enquêtes du département de police de Denver, lors d’une conférence de presse matinale. Une déclaration révélée par nos confrères de Denverpost, un site d’information local.

« Nous avons des indications, grâce à certaines preuves, qu’il s’agirait d’un incendie criminel », a déclaré Montoya, refusant de donner plus de détails sur ce que les enquêteurs ont trouvé.

La famille et les amis réunis sur les lieux disent que ceux qui ont été tués sont de la même famille, qui a immigré il y a plusieurs années du Sénégal. Les gens de la communauté sénégalaise du Colorado se sont précipités dans le quartier après avoir entendu parler des décès, et ils prévoient de rester là jusqu’à ce que les corps soient retirés de la maison, a déclaré Ousmane Ba.

‘’Les gens ne savent pas pourquoi la maison de la famille serait intentionnellement brûlée’’, a déclaré M. Ba qui s’interroge : ‘’Que ferait notre communauté pour être une cible?’’

‘’Après que les pompiers ont éteint l’incendie, qui a également causé des dommages importants à deux maisons voisines, ils ont fait la sombre découverte au premier étage des corps de trois adultes, un enfant en bas âge et un enfant’’, a déclaré le capitaine Greg Pixley du service d’incendie de Denver.



Les victimes de l’incendie sont toutes membres d’une même famille. Il s’agit de Djiby (le père), de Mamy (la mère et épouse), de leurs deux enfants et la sœur de l’un des adultes (le père de famille).  Celui-ci (Djiby Diol) a immigré du Sénégal ces dernières années, a déclaré Abou Djibril, qui s’est dit parent des victimes.

Plus de 40 personnes, dont beaucoup étaient des réfugiés du Sénégal qui connaissaient la famille, sont arrivées sur les lieux mercredi matin pour pleurer.

Le père de famille était ingénieur avec Kiewit travaillant sur le projet I-70, a déclaré Ousmane Ndiaye, un ami. Il adorait le football et sa famille. Vendredi était l’Aïd, un jour saint pour leur communauté, et Ndiaye a déclaré que son ami allait de maison en maison pour saluer ses voisins.

En solidarité, les gens ont installé des tentes et les gens ont livré de l’eau et des cruches de café glacé à ceux qui attendaient à l’extérieur. La communauté ouest-africaine est grande et connectée, a déclaré Ndiaye.

«Nous ne voulons pas rentrer à la maison parce que nous y penserons de toute façon. Et puis quand quelque chose touche une personne, c’est tout le monde qui est affecté », a-t-il déclaré.

Mohamed Ly, qui connaissait la famille, est parti du comté de Summit après avoir appris la nouvelle. «Vous pouvez mourir à tout moment», dit-il. « Il vous suffit de continuer à faire ce que vous pouvez faire jusqu’à ce qu’il soit temps »

Trois autres personnes ont échappé à l’incendie en sautant du deuxième étage, a déclaré Pixley, ajoutant qu’il ne pensait pas avoir été gravement blessé.

‘’C’est une période dévastatrice pour Denver, pour cette communauté, et nos cœurs et nos prières vont à cette communauté. Nous voulons vraiment que les gens comprennent ce que nous ressentons pour eux en ce moment’’, a déclaré le capitaine Greg Pixley du service d’incendie de Denver.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT