Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Crise universitaire : Le candidat Samuel Sarr propose deux solutions


Rédigé le Mercredi 16 Mai 2018 à 17:11 | Lu 32 fois | 0 commentaire(s)



Crise universitaire : Le candidat Samuel Sarr propose deux solutions
C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la mort de Mohammadou Fallou SENE, étudiant en deuxième année à l’Université Gaston Berger de Saint Louis et d’autres nombreuses victimes. En mon nom propre et au nom de la Coalition qui me soutient, je présente mes condoléances sincères à tous les étudiants du Sénégal plus particulièrement, à ceux de l’Université Gaston Berger et à la famille éplorée. 

L’ouverture d’une enquête sérieuse est une exigence, et qu’elle ne finisse pas dans les tiroirs comme le furent les dossiers des étudiants Balla GAYE et de Bassirou FAYE, tués dans les mêmes conditions. L’usage de balles réelle sdans un campus universitaire ne peut se faire sans l’autorisation du Ministre des Forces Armées Augustin TINE, du Ministre de l’Intérieur Aly Ngouille NDIAYE ou du Chef de l’Etat Macky SALL. J’estime que les Forces de l’Ordre doivent respecter les franchises universitaires souvent violées. 

Il me plaît de rappeler qu’un pays sans un système d’éducation performant, ne peut pas prétendre à l’émergence économique et sociale. Parce que la jeunesse d’aujourd’hui sera l’élite de demain. C’est pourquoi j’invite le Chef de l’Etat à inscrire la question des bourses des étudiants et leurs préoccupations de manière générale, au sommet de la hiérarchie des priorités du Gouvernement. A cet effet, les 30 milliards de la Délégation à l’Entreprenariat Rapide, devraient être réaffectés à la résolution des problèmes de l’école et de l’université, au lieu de services à des fins électoralistes. 

Le Sénégal, notre pays, devrait dépasser cette situation qui ternit notre image, mais aussi dégrade la qualité de l’enseignement. L’étudiant doit être mis dans d’excellentes conditions d’apprentissage. La bourse des étudiants doit être gérée avec diligence comme le sont, la caisse noire du Chef de l’Etat et les salaires des Ministres. Au Sénégal, je n’ai jamais entendu parler de retard des salaires du Président de la République ou de ses Ministres. Alors, pourquoi les étudiants doivent toujours subir l’incurie des autorités ? 

Je suis prêt à aider les étudiants à mettre en place un système de paiement numérique des bourses. Il s’agit d’une plateforme numérique dénommée : 2M (MyMoney) déjà opérationnelle et avec la possibilité d’opérer à des paiements anticipés. Les bourses des étudiants sont devenues une question de sécurité publique qu’il faut prendre en charge avec rigueur. 






Monsieur Samuel Ameth SARR 
Ancien Ministre d’Etat
 
Candidat à l’élection présidentielle de 2019


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >


Publicité



Facebook