google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Commune Djilass Fatick: la gestion du maire El Hadji Ndour dénoncée par la jeunesse


Rédigé le Samedi 3 Octobre 2020 à 14:22 | Lu 133 fois | 0 commentaire(s)



Le président du mouvement Doolel Sunu Gokh, Djiby Thiam, dénonce la mauvaise gestion du maire la commune de Djilass El Hadji Ndour. Celle-ci est sur la bande rouge avec 557 communes, elle est placée aux 449 positions et seul un village est électrifié. Les étudiants ont appelé à l’Union de la jeunesse de la commune pour le défi du changement de leur localité.


 Venu s’enquérir de la situation des étudiants de la commune de Djilass ( région de Fatick) dans leur appartement de Grand Dakar, le président du mouvement Doolel Sunu Gokh, Djiby Thiam, avait promis d’accompagner les étudiants dans leurs conditions très difficiles de restauration. Le cadre au ministère de l’Urbanisme a concrétisé sa promesse d’octroyer une ration alimentaire mensuelle aux étudiants en joignant la parole à l’acte.

Juste après le redémarrage des cours à l’université, lesquels étaient suspendus pour lutter contre la propagation du Covid-19, le responsable politique de la commune de Djilass, Djiby Thiam, a livré le vendredi dernier une ration alimentaire composée de deux sacs de riz de 50 kg, un bidon d’huile, du sucre, du lait, du café, du thé. Il a offert du savon, de l’eau de javel, des sachets de lessive, du gel et des masques aux étudiants pour participer à la lutte contre la pandémie. Heureux de recevoir cette aide, les étudiants ont remercié Djiby Thiam pour cet acte bien caractérisé de générosité. Pour les apprenants, c’est la première fois qu’une autorité vient rendre visite aux étudiants dans leur appartement en apportant une ration alimentaire mensuelle.

Commune de Djilasse, un seul village électrifié
Les étudiants de Djilass se sont engagés à soutenir Djiby Thiam pour le défi du changement de leur localité. Pour eux, la jeunesse doit participer au changement et choisir l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Les étudiants ont soumis leurs doléances pour l’obtention d’un local fixe pour ne pas être expulsés au mois de décembre prochain, une photocopieuse pour leur faciliter leur documentation. Selon le responsable des étudiants, Ndiaga Sarr, ce qui retarde la localité de Djilass est un problème d’homme et de mentalité. Tout en réitérant son engagement et sa disponibilité à toujours soutenir les étudiants de la commune de Djilass, le président du mouvement Doolel Sunu Gokh a conseillé aux étudiants de respecter leurs études et de s’armer de connaissances.

La commune de Djilass fait partie des communes les plus en retard dans leur développement au Sénégal. Les étudiants avaient déploré que dans toute la commune de Djilass composée de 12 villages et 10 hameaux, seul le chef –lieu de la commune soit électrifiée. « Le Maire Elhadji Ndour n’a jamais construit d’école ni poste de santé. Notre commune est sur la bande rouge sur 557 communes, Djilass est positionné à la 449 places », a déploré le candidat à la mairie de Djilass qui appelle les leaders de la localité à soutenir les étudiants dans leurs conditions sociales très difficiles. 

Le Témoin



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT