Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


CEREMONIE RECEPTION TAURILLONS GUZERA


Rédigé le Samedi 27 Mai 2023 à 14:13 | Lu 179 fois | 1 commentaire(s)



Monsieur Amadou BA, Premier Ministre, Ministre de l’Elevage préside ce
samedi 27 mai 2023, à Thiès, la cérémonie de réception des taurillons guzera
importés du Brésil dans le cadre du partenariat entre le ministère de l’Elevage
et des Productions et du Groupe pour l’amélioration génétique de l’élevage
pastoral et extensif au Sénégal (GEPES). Cette importante initiative permettra
de consolider les rendements dans le secteur dans lequel s’activent pas moins
de 550 000 ménages sénégalais. L’élevage contribue à renforcer leur sécurité
alimentaire et leur nutrition, mais leur offre des possibilités de générer des revenus
qui sont réorientés vers les dépenses prioritaires du ménage notamment
l’alimentation, la santé et l’éducation.
Le secteur de l’élevage au Sénégal, joue un rôle socio-économique de premier plan
avec une contribution en 2021 de 21,2% à la valeur ajoutée du secteur primaire et
de 3,5% au PIB (DPEE, 2022).
L’IMPORTATION DE « GUZERA », UN LEVIER A HAUT POTENTIEL


L’importation de géniteurs « guzera » qui sont des animaux à haut potentiel génétique répond à un double objectif : 1- Améliorer la productivité des races bovines locales à travers l’introduction d’animaux à haut potentiel génétique pour l’autosuffisance du pays en viande, 2- Répondre à une très forte et récurrente demande des éleveurs extensifs. Les organisations professionnelles en élevage du système extensif ont mis en place le Groupement pour l’amélioration génétique de l’élevage pastoral et extensif au Sénégal (GEPES) afin de porter le processus d’acquisition de géniteurs bovins « guzera » dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP) à travers un contrat tripartite entre le GEPES, le Ministère des Finances et du Budget et mon département, à l’instar de celui noué avec l’Association nationale pour l’Intensification de la Production laitière (l’ANIPL) pour ceux qui est de la chaine de valeur lait. Cette action, est d’autant plus pertinente surtout dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP2A) du Plan Sénégal émergent (PSE) dont la souveraineté alimentaire constitue un des objectifs majeurs. Un lot de 312 « guzera » vient d’être réceptionné avec une subvention de l’Etat de 675 millions de FCFA et une opération portant sur 1000 sujets est prévue en fin 2023 avec toujours une subvention de 50% du coût du sujet, soit 2,25 milliards de FCFA. Filière Lait : En termes de bilan des importations d’animaux laitiers à haut potentiel génétique entre 2017 et 2021, il convient de signaler, entre autres, que : • 3 335 génisses gestantes ont été importées : 1 032 en 2017, 1 080 en 2019 et 1 253 en 2021 ; • une production additionnelle de 14 512 365 de litres de lait a été enregistrée ; • 3 094 veaux/velles à haut potentiel ont été obtenus. Les animaux importés dans le cadre d’un partenariat public-privé ont été subventionnés en moyenne à 30% afin de faciliter l’accès des exploitations laitières au matériel génétique. C’est compte tenu de ces résultats importants, que M. le Président de la République a pris la décision, lors de la célébration de la 7ème Journée nationale de l’Elevage, le 27 novembre 2021, à Dahra Djoloff, de porter la subvention d’acquisition de génisses gestantes à haut potentiel laitier à hauteur 50 % du coût de la génisse. C’est ainsi qu’en fin d’année 2022, il a été procédé à l’importation de 1200 génisses gestantes, dans le cadre d’une convention entre le MEPA et l’Association nationale pour l’Intensification de la Production laitière (ANIPL). Les animaux ont été réceptionnés par le Chef de l’Etat le 04 février 2023 à Niague. A l’occasion, le Président de la République a réitéré sa décision de maintenir la subvention des importations d’animaux à 50% tout en augmentant le nombre des génisses à 2500/an et celui des « guzera » à 1000/an, à partir de 2023. En plus de cette opération de grande envergure, l’insémination artificielle sur demande a été menée, dans le cadre des activités du Centre national d’Amélioration génétique (CNAG) et du Projet de Développement durable des Exploitations pastorales du Sahel (PDEPS), avec 1 500 vaches inséminées en attendant le redémarrage des campagnes de masse. En outre, 10 étables laitières modèles ont été mises en place. 



1.Posté par SandrMoore le 27/05/2023 16:53
I am making $92 an hour working from home. i was greatly surprised at the same time as my neighbour advised me she changed into averaging $ninety five however I see the way it works now. I experience mass freedom now that I'm my non-public boss.
That is what I do.. http://Www.jobsrevenue.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT