Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Rédigé le Jeudi 20 Juin 2013 à 20:20 | Lu 510558 fois | 463 commentaire(s)





Dernière Minute: Bousso Dramé reçoit des propositions de travail
http://www.vipeoples.net/Bousso-Drame-recoit-de-grandes-propositions-de-travail-Est-ce-une-nouvelle-vie-prestigieuse-qui-commence_a2823.html


A Son Excellence, Monsieur le Consul Général,
A Monsieur le Directeur de l’Institut Français du Sénégal,
Mon nom est Bousso Dramé et je suis une citoyenne sénégalaise qui, en ce jour, a décidé de prendre sa plume pour porter haut et fort un message me tenant particulièrement à cœur.

Par intérêt pour la langue de Molière, j’ai décidé de participer en Avril dernier, au Concours National d’Orthographe 2013, organisé par l’Institut Français, dans le cadre des Prix de la Francophonie. Le concours a réuni quelques centaines de candidats, âgés de 18 à 35 ans dans les Instituts Français de Dakar et de Saint-Louis ainsi que les Alliances Françaises de Kaolack et de Ziguinchor. A la suite de joutes portant sur un extrait de L’Art Français de la Guerre d’Alexis Jenni, Prix Goncourt 2011, j’ai eu l’honneur d’être primée Lauréate dudit Concours. A ce titre, un billet d’avion Dakar-Paris-Dakar et une formation CultureLab en réalisation de film documentaire au Centre Albert Schweitzer m’ont été octroyés.
Durant ma petite vie, je n’ai eu de cesse, tout en étant ouverte sur le monde dont je suis une citoyenne, de défendre ma fierté d’être noire et africaine. Il va sans dire que je crois résolument à l’avenir radieux de ma chère Afrique. Je suis également d’avis qu’il est impératif que les préjugés qui ont prévalu au sujet des Africains et de l’Afrique, du fait du passé colonial et de la situation contemporaine difficile de ce continent, soient révolus. Il est temps que les Africains se respectent eux-mêmes et exigent d’être respectés par les autres. Cette vision d’une Afrique généreuse et ouverte, certes, mais fière et ferme dans l’exigence du respect qu’on lui doit et qu’on ne lui a que trop longtemps refusé est une conviction forte qui me porte et me transporte, littéralement.

Cependant, durant mes nombreuses interactions avec, d’une part,  certains membres du personnel de l’Institut Français, et, d’autre part, des agents du Consulat de France, j’ai eu à faire face à des attitudes et propos condescendants, insidieux, sournois et vexatoires. Pas une fois, ni deux fois, mais bien plusieurs fois! Ces attitudes, j’ai vraiment essayé de les ignorer mais l’accueil exécrable dont le Consulat de France a fait montre à mon égard (et à celui de la majorité de Sénégalais demandeurs de visas) a été la goutte d’eau de trop, dans un vase, hélas, déjà plein à ras bord.
En personne authentique qui ne sait pas tricher, une décision difficile mais nécessaire s’est naturellement imposée à moi. Un voyage tous frais payés, fut-il le plus beau et le plus enchanteur au monde, ne mérite pas que mes compatriotes et moi souffrions de tels agissements de la part du Consulat de France. Une formation aussi passionnante soit-elle, et Dieu sait que celle-ci m’intéresse vraiment, ne vaut pas la peine de subir ces attitudes qu’on retrouve malheureusement à grande échelle sous les cieux africains. Par souci de cohérence avec mon système de valeurs, j’ai, donc, pris la décision de renoncer, malgré l’obtention du visa.
Renoncer pour le symbole.

Renoncer au nom de tous ces milliers de Sénégalais qui méritent le respect, un respect qu’on leur refuse au sein de ces représentations de la France, en terre sénégalaise, qui plus est.

Cette décision n’est pas une sanction contre des individualités, mais contre un système généralisé qui, malgré les dénégations de mes concitoyens, semble ne pas avoir l’intention de se remettre en cause.

Par ailleurs, je trouve particulièrement ironique que l’intitulé partiel de la formation à laquelle je ne prendrai pas part soit : « La France est-elle toujours la Patrie de Droits de l’homme. Jusqu’à quel point les Français sont-ils des citoyens d’Europe, du monde? » Cela aurait, sans aucun doute, fait un intéressant sujet de documentaire vu d’une perspective africaine et j’espère, avoir l’occasion, par d’autres voies et moyens, de participer à une future formation CultureLab.

Je tiens à remercier, l’Institut Français tout de même, pour l’initiative de ce concours, qui, à mon avis mériterait de continuer à exister, voire se tenir à fréquence plus régulière et ce, pour stimuler l’émulation intellectuelle entre jeunes Sénégalais et pour le plaisir des amoureux de la langue française, dont je fais partie.

Madame la Préposée au Guichet du Consulat de France - je ne connais pas votre nom, mais je vous dis au sujet de ce visa dont je ne me servirai pas : Non, merci.
Fièrement, sincèrement et Africainement vôtre.


Bousso Dramé 
Consultante Internationale
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence du Gouvernement Sénégalais
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence Eiffel du Gouvernement Français pour les étudiants étrangers
Diplômée de Sciences Po Paris, Master en Affaires Internationales
Diplômée de la London School of Economics, MSc in International Political Economy
Nominée “Global Shaper” par le Forum Economique Mondial
Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

443.Posté par Kanel le 31/12/2015 16:34
Bravo, Madame tout comme d''''autres avant vous (Aimé Césaire) vous avez fait ce qu''''il faut. Je veux bien concéder que la France est le pays de tous les droits mais beaucoup de ses citoyens sont incultes.

442.Posté par Gervais LAKOSSO le 31/12/2015 08:30
l'Afrique s'éveille et va bientôt comprendre le sens de ses devoirs et exiger le respect de ses droits. J'ai moi aussi refusé de demander le visa de la France pour aller passer les fêtes de fin d'année avec mes enfants qui y vivent par ce que je sais qu'à cause de mes prises de positions en tant que leader de la société civile, on me refusera le visa ou je devais subir des humiliations avant de l'avoir. Je me suis expliqué et ai obtenu la compréhension de mes enfants. Je suis si fier de ne pas avoir à subir ces mépris que ma sœur Dramé a décrit si bien.

441.Posté par Alain le 30/12/2015 16:57
mais alors, pourquoi concoure-t-elle si elle n'aime pas la france et son consul ?

440.Posté par Herve, Cotonou le 30/12/2015 14:54
Je suis fier de lire votre message. Vous avez pris tout votre temps précieux pour vous appliquer à exceller dans une langue et une culture qui continuent de nous chosifier, nous noirs, malgré cet idéal de diversité auquel nous nous proclamons tous attachés. Et en retour, voilà le geste de reconnaissance que l'on affiche à votre égard! Personnellement, une chose m'a chaleureusement réjoui dès que j'ai achevé de lire votre message, c'est tous ces titres alignés de votre noble et haute personnalité. Loin d'être une marque d'exhibitionnisme, c'est plutôt un indice montrant que vous n'êtes pas une mendiante morveuse et habillée en haillons au bord de nos rues poussiéreuses qu'ils ont plutôt contribué à dégrader. Car c'est l'image terrible et affreuse qu'ils ont de nous, lorsque nous nous présentons comme Africains! Voilà pourquoi nous, traditionnalistes, préférons consacrer désormais notre précieux temps à étudier et relayer les coutumes, la littérature, le culte, l'art, bref toutes les valeurs de notre Afrique que nous sommes plus que jamais convaincus d'être les seuls à pouvoir valoriser, face au défi que nous lancent indirectement ces comportements que nous n'osons d'ailleurs pas dénoncer. Bravo à vous, Madame.

439.Posté par Sfraisse le 30/12/2015 12:26
je suis outrée que de tels agissements puissent encore perdurer. Si la France peut se prévaloir d’être un grand pays, c'est notamment de par sa richesse multi-culturelle. Je comprends votre décision de renoncer à venir en France dans de telles conditions même si vous êtes la première à en pâtir: Il serait normal que le Consul de France soit sanctionné car il est responsable des actes du personnel travaillant au sein de son Consulat. Je vous transmets toute ma sympathie et mon admiration pour la personne que vous êtes.

438.Posté par Peterson Alerte le 29/12/2015 03:45
Malgre la grande distance, mais si proche ideologiquement et moralement. Fiere d'etre de souche africaine.

437.Posté par Ezechiel le 29/12/2015 02:25
Je te tire le chapeau ma soeur , bravo, et bravo encore , la jeunesse Africane a besoin de plus de gens charismatique comme toi.
Bravo

436.Posté par demba le 29/11/2015 19:07
je ne vous connais pas ma chere mais aujourdhui je me sens trop fier...au moins ya des senegalais qui savent dire non...un tre grand merci...je ferai tt pour vous rencontrer...merci cent mille fois

435.Posté par JEFF le 15/10/2014 23:15
ben t as raison de bouder le visa regradant ton parcours ;mais cela ne changera rien des attitudes des blancs,tant que nous accepterons etre povr alors qu on a tout,ces blancs qui n ont rien à part la capacité de nous diviser continueront à nous cracher dessus

434.Posté par Diop le 18/08/2014 17:55
En tout cas il s'agit d'un geste fort qui va espérons le pousser les autorités françaises à d'avantage respecter les les demandeurs de visas africains

433.Posté par oozee le 08/07/2013 08:21 (depuis mobile)
Les chinois arrivent, les chinois arrivent...

432.Posté par toubab-ba le 29/06/2013 08:07
bonjour
je suis tout a fait d'accord avec tibou et ce sera ma dernière intervention, j'ai été choquée, je pars au senegal la semaine prochaine et vous dire que ce n'est pas avec les memes sentiments, mais j'ai la bas j ai une partie de mon passé !!!
apres je ne sais pas c'est peut être là que je termine la boucle.

431.Posté par Tibou le 29/06/2013 02:18 (depuis mobile)
Bonsoir. La seule chose que je regrette ici ce sont les propos racistes et violents que j''ai pu lire de part et d''autre. Sous prétexte qu''un fonctionnaire mal embouché a fait preuve d''incorrection certains en profitent pour dénigrer tout un pays.

430.Posté par WHAIDE le 27/06/2013 20:57 (depuis mobile)
Jusqu''à quand la race noire subira les stigmates du racisme,vous verrez l''hypocrisie des blancs à venir en grande pompe, s''incliner sur la dépouille de cet illustre grand homme rayonnant qui nous laissera un grand vide, je cite NELSON MANDELA.

429.Posté par Soleil le 26/06/2013 21:41 (depuis mobile)
Lorsque une personne s\'exprime avec autant de sérieux je n\'existe pas a accorder toute mon attention je trouve ses propos cohérent simplement je n\'adhère pas au jugement de soie par l\'autre qui reste emblématique d\'une forme de discrimination...

428.Posté par ODJE GERARD OLUSHOLA le 26/06/2013 20:34
Eh ben Patrick 373 tres belle analyse!

427.Posté par ODJE GERARD OLUSHOLA le 26/06/2013 20:18
Kalegnon,
Il semble qu'elle a participe a un concours en son nom propre au Senegal. Ce n'est pas une Institution de l'Etat du Senegal qui lui octroie une bourse. A moins que je me trompe.

426.Posté par kalegnon cote d''ivoire le 26/06/2013 20:13
je pense bien que se sont des obstacles qui font partir du concours. il fallait donc franchir ces dificultés et partir étudier. au retour dire ces hommes de ce mettre à jour parce que autan l'afrique a besoin de l'europe l'europe a aussi bessoin de l'afrique. en plus aller étudier au nom de son pays c'est une mission qu'il ne faut jamais abandonné sinon dans le cas contraire rendre compte aux autorités pour qu'elles décident

425.Posté par maitre chaoan le 26/06/2013 19:13
Le droit à l’éducation est un droit fondamental de l’homme, indispensable à l’exercice de tous les autres droits de l’homme. Il promeut la liberté individuelle et l’autonomisation et apporte des bénéfices importants en matière de développement. Cependant, des millions d’enfants et d’adultes restent privés de la possibilité de s’éduquer, le plus souvent à cause de la pauvreté.

Les instruments normatifs des Nations Unies et de l’UNESCO établissent les obligations légales internationales en matière de droit à l’éducation. Ces instruments favorisent et développent le droit de chacun à avoir accès à une éducation de bonne qualité, sans discrimination et sans exclusion. Ces instruments témoignent de la grande importance que les États membres et la communauté internationale attachent à l’action normative pour réaliser le droit à l’éducation. Il incombe aux gouvernements de remplir leurs obligations à la fois légales et politiques pour offrir une éducation de bonne qualité à tous et pour mettre en place et contrôler plus efficacement les stratégies dans le domaine de l’éducation.
L’éducation est un outil puissant qui permet à des adultes et des enfants économiquement et socialement marginalisés de sortir de la pauvreté et d’être des citoyens à part entière.

424.Posté par maitre chaoan le 26/06/2013 19:11
Le droit à l’éducation est un droit fondamental de l’homme, indispensable à l’exercice de tous les autres droits de l’homme. Il promeut la liberté individuelle et l’autonomisation et apporte des bénéfices importants en matière de développement. Cependant, des millions d’enfants et d’adultes restent privés de la possibilité de s’éduquer, le plus souvent à cause de la pauvreté.



Les instruments normatifs des Nations Unies et de l’UNESCO établissent les obligations légales internationales en matière de droit à l’éducation. Ces instruments favorisent et développent le droit de chacun à avoir accès à une éducation de bonne qualité, sans discrimination et sans exclusion. Ces instruments témoignent de la grande importance que les États membres et la communauté internationale attachent à l’action normative pour réaliser le droit à l’éducation. Il incombe aux gouvernements de remplir leurs obligations à la fois légales et politiques pour offrir une éducation de bonne qualité à tous et pour mettre en place et contrôler plus efficacement les stratégies dans le domaine de l’éducation.

L’éducation est un outil puissant qui permet à des adultes et des enfants économiquement et socialement marginalisés de sortir de la pauvreté et d’être des citoyens à part entière.

1 2 3 4 5 » ... 24
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook