Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Algérie: Deux morts dans des heurts entre protestataires et des policiers


Rédigé le Vendredi 20 Septembre 2019 à 12:55 | Lu 304 fois | 0 commentaire(s)



Face à un mouvement de protestation à Relizane, à l'ouest de l'Algérie, les forces de l'ordre sont intervenues. Deux personnes sont mortes des suites de leurs blessures lors de l'intervention.


Deux personnes ont été tuées dans des heurts nocturnes entres des protestaires et des forces de l'ordre dans la région de Relizane, à 300 km à l'ouest d'Alger, a annoncé ce jeudi le parquet. 

Ces heurts ont éclaté à la suite de la mort d'un adolescent mineur dans un accident de la circulation impliquant un véhicule de police, a dit le procureur du tribunal de Oued R'hiou, près de Relizane. Des habitants en colère ont alors coupé la route à l'aide de pierres et de pneus enflammés. Deux personnes blessés lors de l'intervention des forces de l'ordre ont ensuite péri, selon la même source, sans préciser la nature de ces blessures mortelles. 

Protestations après la mort d'un adolescent de 15 ans 

Toujours d'après le parquet, l'adolescent, âgé de 15 ans, a été tué dans une collision entre sa moto et une voiture de police. Cet accident a également provoqué des "blessures graves" à un homme de 25 ans, qui circulait avec lui sur le deux-roues. 

Les protestataires, qui ont saccagé des bâtiments publics, ont tenté de s'introduire dans le commissariat de la ville, dans le but d'"appréhender le policier à l'origine de l'accident", a encore précisé le parquet. Le ministère de l'Intérieur a ordonné l'envoi d'un commission d'enquête de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), pour "déterminer les tenants et les aboutissants" de ces incidents, selon un communiqué officiel.
 
 
Ce drame se passe dans un contexte difficile politiquement pour le pays, alors qu'à Alger, de nombreuses manifestations ont été organisées ces derniers jours, après l'annonce par le président par intérim Ahmed Gaïd Salah, d'une nouvelle date pour des élections présidentielles contestées par la population. 





J. G. avec AFP


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >



Publicité

Facebook