Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Woz Kaly rend hommage aux instituteurs et plaide pour l’éducation des jeunes


Rédigé le Dimanche 17 Janvier 2016 à 03:15 | Lu 142 commentaire(s)




Woz kaly se rappelle au bon souvenir des mélomanes sénégalais. Le chanteur qui avait participé avec brio au dernier festival de jazz de Saint Louis, sera à nouveau à Dakar  à partir du 25 janvier courant. Il profitera de ce séjour pour jouer au Just 4 U le 30 mais surtout pour présenter son nouveau single. Ce titre intitulé » Soudouwone mame » est un vrai plaidoyer pour l’envoi et le maintien des jeunes à l’ecole. Woz Kaly qui est un fils d’instituer tenait à revêtir sa toge d’avocat pour défendre ses milliers de petits laissés en rade et livrés à eux-mêmes.
 C’est donc pour rendre hommage à ses anonymes passeurs de savoir que le chanteur a composé ce titre. Engagé à sa façon le chanteur qui a déjà évoqué la problématique de l’excision, de l émigration  clandestine, des conflits de générations au ou encore du manque d’eau au niveau des villages du pays, revient avec ce titre coécrit par son oncle Sakhary Mbaye qui a déjà commis le tette fort évocateur de Yewou Roti et l’émouvant morceau Lima téré nelaw . Pour  Woz  Kaly le dévouement de son père instituteur  qui a quitté sa Casamance natale  pour aller enseigner au walo, est un acte à mettre en valeur et à encourager. A son vais l’école est à la base de tout et transmettre le savoir est la plus noble des  métiers. Pour mieux faire passer le message et toucher le plus grand nombre Woz Kaly a choisi  de  jouer dans un rythme Mbalakh  assez dépouillé. Il explique ce choix par son amour pour ce rythme et sa volonté de montrer qu’il est bien possible de bien le jouer en mettant chaque instrument à sa place. Il est aussi conscient que pour que le message passe et soit bien accueilli, il faut proposer une musique accessible à tous  et surtout très bien exécutée. . En choisissant ce rythme populaire adopté par une grande majorité des mélomanes Woz kaly  espère bien toucher tous les mateurs de bonnes sonorités éparpillés un peu partout dans le Sénégal des profondeurs.
 
Pour bien mener à bien ce projet qui lui tient particulièrement à cœur Woz Kaly qui est aussi l’auteur compositeur, s’est entouré d’une  belle brochette de musiciens talentueux et confirmés. Il s’agit de Jean Phillipe Rykielle au piano et à la programmation, d’Alioune Wade à la basse, de Mor Junior Ndiaye aux percussions et de Moustapha Gaye du Super Etoile de Youssou Ndour   à la guitare. Le  chanteur qui a voulu renvoyer l’ascendeur à son pére et à tous les   instituteurs s’inscrit aussi dans l’air du temps. En effet pour Woz kaly le Sénégal Émergent doit justement commencer par l’Ecole.
Woz  Kaly est membre fondateur du groupe Missal de la Patte d’Oie Builders. Chanteur, guitariste, auteur, interprète, il possède une voix formée à la fois par la culture wolof du nord et la culture mandingue du Sud. Ses performances en public sont remplies d'émotion, grâce à sa capacité d'improvisation et à sa générosité sur scène.
Par ailleurs, il a collaboré avec de nombreux musiciens tels que le batteur Mokhtar Samba, le bassiste Etienne Mbappé au cours du Nice Jazz Festival, le pianiste Jean-Pierre Como du groupe Sixun, et le groupe sénégalais Xalam sans oublier un compagnonnage avec les Touré kunda.  Il a aussi participé au dernier Grand bal de Bercy de Youssou  Ndour en qualité de choriste. Après avoir participé à de nombreux albums d’artistes prestigieux, avec son album sorti en 2013  Woz Kaly continue d’explorer de nouveaux univers musicaux avec une rare envie de se surpasser. En attendant son prochain séjour il envoie à l’ensemble de la presse  le son pour une écoute avant sa diffusion au grand public.


Dans la même rubrique :
< >