Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Un intrus bastonné pour avoir tiré les cheveux de Balla Gaye 2, «Yekini roule pour Modou Lô et personne n’a pipé un mot»


Rédigé le Jeudi 10 Janvier 2019 à 14:45 | Lu 98 fois | 0 commentaire(s)




«Yekini roule pour Modou Lô et personne n’a pipé un mot»

 

Après Modou Lo, c’était hier au tour de Balla Gaye 2 d’ouvrir ses portes aux journalistes. Dans un stade Amadou Barry plein comme un œuf, le lion de Guédiawaye a promis d’infliger à son adversaire un revers cinglant dimanche.


DERNIERE LIGNE DROITE

«Nous avons livré une préparation intense depuis des mois. Une préparation durant laquelle nous avons tout révisé. Maintenant, nous sommes dans la dernière ligne droite, il ne reste que quelques réglages. Nous sommes fin prêts pour le combat de dimanche prochain. Moi, je n’ai que ma ville, Guédiawaye. Je me bats tous les jours pour hisser les couleurs de ma ville vers les sommets et dimanche, je compte bien l’honorer. Ça sera 2-0, comme le disent mes supporters. Dieu va me donner la victoire dimanche prochain. Le déroulement du combat dépend de mon adversaire. S’il faut donner des coups ou lutter, je le ferai». 

SOUTIEN DE TAPHA GUEYE
«Ce n’est pas quelque chose de nouveau dans l’arène. Un grand champion (Yekini) dans l’arène a fait récemment une sortie pour dire qu’il roule pour Modou Lô. Personne n’a pipé mot. Chacun est libre de supporter le lutteur de son choix. Ce n’est pas un problème. Ce sont des choses avec lesquelles je ne vais pas débattre. J’ai un staff technique et un encadrement rompu à la tâche. Ce que je crois, s’il plait à Dieu, si Modou Lô se bagarre avec moi, je le descends, s’il lutte je le terrasse. Je me base sur ce que j’ai engrangé durant tout ce temps.  Je crois avoir bien bossé et je sais de quoi je suis capable».  

BAGARRE
«Modou Lô me connaît mieux que personne. Il ne peut pas être plus fort que moi. Ça jamais. J’ai bien bossé pour le duel et le jour du combat, il en saura quelque chose. Comme je dis souvent, ce sont ses supporters qui ne me respectent pas, mais lui, il me connaît bien. En plus, Modou Lo ne sait pas se bagarrer. Et je dis et je le répète, s’il ose m’affronter sur ce terrain, je vais le corriger. J’ai été encadré par des champions du monde en France, à l’Insep. Cela veut tout dire». 

EXCES DE CONFIANCE

«Balla Gaye, tout le monde le sait, c’est un show man, un lutteur qui vend ses affiches, mais aussi fait tout ce qu’il dit. Mes supporters ont le droit d’être confiants, d’être à l’aise, car ils me connaissent et ils savent que je suis bien en forme et je vais gagner dimanche. Je suis happy et mes supporters le savent». 

PAS ENCORE DE VICTOIRE A LSS

«Tout comme mon adversaire, on n’a pas encore réussi à terrasser un adversaire durant un combat. Inchallah, je vais mettre fin à cette série. Dimanche, je vais le battre. Au passage, je lance un appel aux supporters de mon adversaire à être fairplay. Nous allons aux Parcelles Assainies, donc il faut éviter des débordements et autres, car ce n’est qu’un sport. On doit livrer le combat dans le fairplay pour le bien de cette discipline».  

C’est dans un stade rempli comme un œuf que Balla Gaye 2 a organisé hier son open-press. Un intrus a en outre été bastonné pour avoir tiré les cheveux du fils de Double less. Il l’a échappé belle. Lui, c’est l’intrus qui a eu le culot de tirer les cheveux de Balla Gaye 2, lors de son open-press, hier, au stade Amadou Barry. A peine le Lion de Guédiawaye est descendu de son bolide, l’intrus s’est faufilé dans la foule pour tirer les cheveux de l’ancien roi des arènes. Un geste sévèrement réprimandé par l’entourage du lutteur, qui a roué de coup l’intrus, avant que ce dernier réussisse à prendre le large. Un incident qui n’a pas empêché Balla Gaye 2 de dérouler. Le Lion de Guédiawaye a rempli un stade Amadou Barry ambiancé et déchaîné. Malgré quelques troubles, avant l’arrivée du lutteur, les supporters ont montré leur soutien à un Balla Gaye qui devra les représenter face à Modou lô et lancer sa dynamique de reconquête du titre de Roi des arènes par une victoire. Accompagné par Baye Ndiaye, Ndiaga Dolley, mais également des lutteurs de l’école de lutte Balla Gaye, le fils de Double Less a régalé ses nombreux fans de pas de bakk endiablés. Père Diaw : «c’est normal que Balla Gaye fasse appel à Tapha Guèye» Après la polémique née de la rumeur faisant état d’un ralliement de l’ancien Tigre de Fass, Moustapha Guèye, au staff de Balla Gaye II, Père Diaw met fin aux supputations. Selon lui, il est très normal qu’il fasse appel à Moustapha Guèye pour bénéficier de son expérience et de son expertise. En plus de cela, père Diaw d’estimer que le camp de Modou Lô a franchi le Rubicon en premier en ayant intégré Papa Sow de l’écurie Fass dans leur staff. D’où sa réponse sans appel : «Modou Lô a fait appel en premier à Papa Sow lors de sa préparation. Pour lui montrer notre supériorité, nous avons appelé son maitre Moustapha Guèye. Nous avons donc opté pour Tapha Guèye, c’est tout. Fass est une grande écurie et quoi de mieux que prendre Tapha Guèye. Donc cela ne doit pas poser un problème», dit-il.

Le stade Amadou Barry de Guédiawaye n’a que très rarement vu autant de monde ! Ce mercredi, pour les besoins de son show open press, le lutteur Balla Gaye 2 a fait une démonstration de force avec ses fans qui ont très rapidement occupé tout l’espace disponible du stade. Vêtu d’un ensemble noir « Jordan » et des chaussures rouges de la même marque, Balla Gaye 2 a, comme à son habitude, harangué la foule et donné confiance à ses admirateurs à quelques jours du combat qui l’opposera à son éternel rival, Modou Lô, ce dimanche, 13 janvier 2019, au stade Léopold Sédar Senghor.

-


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook