google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Un immigré sénégalais pète les pombs: « J’en ai marre de la France… Je veux partir,


Rédigé le Vendredi 21 Novembre 2014 à 15:10 | Lu 163 fois | 0 commentaire(s)




Un immigré sénégalais pète les pombs: « J’en ai marre de la France… Je veux partir,

Un jeune Sénégalais qui tentait de se procurer un passeport français avec de faux de documents a été appréhendé, à Louhans, une commune Française située au sud-est du département de Saône-et-Loire, à 85 km de Dijon. Le lundi 17 novembre, aux alentours de 11 heures, le mis en cause, âgé de 29 ans, s’est présenté à la secrétaire de mairie de Louhans, pour obtenir un passeport.

Pour ce faire, il a fourni dans son dossier un permis de conduire, un certificat de nationalité, un extrait d’acte de naissance et une facture Edf à son nom, avec une adresse de la commune. Mais la secrétaire a vite senti que les documents administratifs sont des faux grossiers car la facture a la même adresse qu’une maison de retraite. Elle a ainsi donné l’alerte et le demandeur est ainsi interpellé vers midi par les gendarmes, à la gare Sncf.

Le jeune sénégalais est conduit au tribunal de Chalon, dans le cadre des comparutions immédiates. Devant le juge, Me Thomas Ronfard, plaidant la clémence du tribunal a lancé, à propos de son client sénégalais qu’«il a suivi le parcours de tous les immigrés qui sont victimes des réseaux».

Le jeune Sénégalais est, en effet, arrivé à Paris, en 2010. Il a travaillé au noir, en vendant des répliques de la Tour Eiffel à la sauvette sur le Trocadéro.
Interrogé sur les faux papiers qu’il détenait, le mis en cause a expliqué avoir rencontré quelqu’un à Barbès, un quartier de Paris, qui les lui a donné. Il estimé plus judicieux de se rendre à Louhans pour chercher un passeport.

Assailli de questions, le jeune sénégalais a pété les plombs.

«Moi, j’ai dormi dans les cuisines, dans les escaliers. Il y a des jours où je ne faisais pas un euro pour vivre. Je suis en galère ici. J’en ai marre de la France. Je veux partir», a-t-il lâché.

Anne-Sophie Kopacz, substitut du procureur, a requis contre lui, six mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt. Elle estime que le Sénégalais «avait parfaitement conscience que les documents étaient des faux. Il a eu de nombreuses identités».

Un avis que n’a pas partagé la défense. «Il a été naïf, il a été victime de réseaux bien établis. Il m’a raconté être le seul de sa famille à être parti. Il était venu chercher quelque chose qu’il n’a jamais trouvé», a plaidé Me Ronfard.

Le tribunal l’a condamné à deux mois d’emprisonnement ferme avec mandat de dépôt assorti d’une interdiction d’entrer en France pendant deux ans. Il a passé sa première nuit en prison. A sa sortie de prison, il sera expulsé au Sénégal.
Source: lejsl.com



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Juillet 2021 - 13:59 Un retour des cendres à Budapest



LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT