USA : Donald Trump affirme qu’il va être arrêté prochainement et appelle ses partisans à manifester


Rédigé le Lundi 20 Mars 2023 à 12:47 | Lu 128 fois | 1 commentaire(s)



L’ex-président américain fait l’objet d’une enquête dans une affaire de paiement en 2016 visant à acheter le silence de l’actrice pornographique Stormy Daniels avec laquelle il aurait eu une liaison. Il pourrait être inculpé par la justice.


Donald Trump a assuré samedi 18 mars sur son réseau social Truth Social qu’il allait être « arrêté » mardi prochain et a appelé à des manifestations, avant une possible inculpation dans une affaire de paiement en 2016 visant à acheter le silence d’une actrice pornographique avec laquelle il aurait eu une liaison.

Evoquant une « fuite » du parquet des procureurs de l’Etat de New York, pour le district de Manhattan, l’ancien président américain a écrit en lettres majuscules :

« Le candidat du parti républicain très loin devant (ses rivaux à la primaire, ndlr) et ancien président des Etats-Unis d’Amérique va être arrêté mardi de la semaine prochaine. Manifestez, reprenez notre nation ! »

Les procureurs new-yorkais enquêtant sur Donald Trump ont entendu mercredi l’ancienne star du porno Stormy Daniels, dans le cadre de leurs investigations pour décider d’une inculpation de l’ex-président soupçonné de lui avoir versé des pots-de-vin, selon l’avocat de l’actrice.

Ce dossier pourrait en effet valoir à Donald Trump, 76 ans, également visé dans d’autres affaires judiciaires, de devenir le premier ex-président américain inculpé au pénal. Cela pourrait compliquer sa course à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2024.

L’avocat de l’actrice, Clark Brewster, a indiqué sur Twitter que sa cliente avait rencontré les procureurs à la demande du parquet de Manhattan.
« Stormy a répondu aux questions et a donné son accord pour se rendre disponible comme témoin ou pour de plus amples investigations si besoin », selon lui.

’actrice qui affirme avoir eu une liaison avec Donald Trump, a ensuite remercié dans un tweet son avocat pour son soutien et « notre combat qui se poursuit pour la vérité et la justice ».

L’enquête porte sur le versement en 2016 de 130.000 dollars par Michael Cohen, l’avocat personnel de Donald Trump, à Stormy Daniels - Stephanie Clifford de son vrai nom - pour acheter son silence sur cette relation présumée.

Le versement avait eu lieu deux semaines avant le scrutin présidentiel, remporté par le républicain contre la démocrate Hillary Clinton.

Des charges criminelles ?

L’affaire avait éclaté en 2018 lorsque Stormy Daniels avait affirmé avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump il y a une douzaine d’années.
Michael Cohen, devenu l’un des pires ennemis de Donald Trump, a témoigné lundi devant un grand jury dans cette enquête liée à un accord de non-divulgation.

L’ancien avocat avait été condamné, après avoir plaidé coupable, à trois ans de prison notamment pour avoir orchestré ce paiement en violation des lois sur le financement des campagnes électorales. Il a assuré avoir agi à la demande expresse du candidat républicain, qui l’aurait remboursé une fois arrivé à la Maison Blanche.

Donald Trump a démenti toute liaison avec Stormy Daniels. Lui-même a été invité à témoigner devant le grand jury, ont rapporté plus tôt ce mois-ci le « New York Times » et le « Washington Post », mais devrait refuser selon les estimations. Cette invitation est un signe possible de la volonté des procureurs de le poursuivre.

Selon le « New York Times », Donald Trump pourrait être inculpé pour un délit de fausses déclarations comptables pour dissimuler le paiement à Stormy Daniels.
Ces charges pourraient s’alourdir et devenir criminelles si les procureurs considèrent que le délit visait à cacher une violation des règles de financement des campagnes électorales, avait aussi expliqué le « New York Times ».

Après les révélations des deux journaux, Donald Trump avait déjà dénoncé la semaine dernière sur son réseau Truth Social une « chasse aux sorcières politique visant à faire tomber le candidat en tête, (et ce) de loin, du Parti républicain » à la primaire pour la présidentielle de 2024.

« Je n’ai jamais eu de liaison avec Stormy Daniels », avait-il ajouté.

Donald Trump est visé dans d’autres dossiers, notamment sur son rôle dans l’assaut du Capitole par ses partisans le 6 janvier 2021, ainsi que sur la gestion de ses archives présidentielles.

En Géorgie (Sud), un procureur enquête sur ses efforts avec ses alliés pour changer les résultats de l’élection présidentielle perdue en 2020 et un grand jury a recommandé une série d’inculpations.

Par L'Obs avec AFP



1.Posté par IreneOmalley le 25/03/2023 02:16
Getting paid every month online from home extra than $18k with the aid of doing an easy paintings like replica and paste on-line from home. I actually have made $18745 final month from this home primarily based online paintings in my element time most effective. Awesome paintings and clean to earn like by no means earlier than. Want to sign up for this and makes extra bucks from home then comply.

Information on the given website.................>>> http://www.jobsrevenue.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT