google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Trump sonne la fin : Plus de visa pour les Sénégalaises enceintes cherchant uniquement à accoucher aux Usa


Rédigé le Vendredi 24 Janvier 2020 à 13:42 | Lu 183 fois | 0 commentaire(s)




Trump sonne la fin : Plus de visa pour les Sénégalaises enceintes cherchant uniquement à accoucher aux Usa
Pour offrir à leurs enfants la nationalité américaine, beaucoup de Sénégalaises, en état de grossesse, n’hésitaient pas à se rendre aux Etats-Unis pour y accoucher. Cette possibilité ne sera plus offerte à cette catégorie de femmes pratiquant ce que les Usa appellent « tourisme de naissance ». Pour cause, les autorités américaines ont décidé de ne plus accorder de visa à certaines étrangères enceintes animées de la volonté unique d’offrir à leurs enfants la citoyenneté. 
« À partir du 24 janvier 2020, le Département d’État n’émettra plus de visas de visiteur temporaire (B-1 / B-2) aux étrangers souhaitant entrer aux États-Unis pour un « tourisme de naissance » – la pratique consistant à se rendre aux États-Unis pour obtenir automatiquement la citoyenneté américaine permanente pour leurs enfants en donnant naissance sur le sol américain. Ce changement de règle est nécessaire pour améliorer la sécurité publique, la sécurité nationale et l’intégrité de notre système d’immigration. L’industrie du tourisme de naissance menace de surcharger les précieuses ressources hospitalières et est en proie à des activités criminelles, comme en témoignent les poursuites fédérales. La suppression de cette échappatoire flagrante en matière d’immigration permettra de combattre ces abus endémiques et, à terme, de protéger les États-Unis contre les risques pour la sécurité nationale créés par cette pratique. Il défendra également les contribuables américains de voir leur argent durement gagné siphonné pour financer les coûts directs et en aval associés au tourisme de naissance. L’intégrité de la citoyenneté américaine doit être protégée’’. Tel est l’économie de la déclaration de l’attaché de presse de la « Maison Blanche » concernant la modification de la règle du règlement sur les visas de tourisme de naissance que l’administration de Trump compte mettre en œuvre à compter de ce vendredi.
Le Département d’État cesse d’émettre des visas de visiteur temporaire aux candidates du « tourisme de naissance »
Cette décision est une volonté du président Donald J. Trump qui a pris ces « mesures pour lutter contre le tourisme de naissance ». Pour légitimer cette mesure restrictive qui, au Sénégal, va affecter particulièrement les épouses de certaines autorités ou personnalités publiques, le président des Usa a évoqué, pour le déplorer, « l’arrivée d’un grand nombre d’étrangers, sur le sol américain pour exploiter systématiquement cette échappatoire et accorder injustement la citoyenneté à leurs enfants. La plupart des groupes de tourisme de naissance facturent des dizaines de milliers de dollars, ce qui n’inclut souvent pas la couverture des soins médicaux. Les groupes sont transportés par avion aux États-Unis et souvent amenés dans des motels, dont les propriétaires sont également souvent complices du stratagème’’. Il prévient, dès lors, que le Département d’État cessera de délivrer des visas de visiteurs temporaires aux demandeurs qui se rendent aux États-Unis pour pratiquer le tourisme de naissance ».
Dans le communiqué de la Maison Blanche parcouru par Dakaractu, ce jeudi, la nouvelle règle de l’administration, il est précisé que « des visas seront toujours délivrés aux étrangers dont le but du voyage est conforme aux activités commerciales et de loisirs autorisées. La citoyenneté est le joyau de la couronne du système d’immigration américain et doit être vigoureusement protégée de l’exploitation ».





Pour l’administration américaine, cette nouvelle mesure relève de la protection de la sécurité nationale. « L’action de l’Administration traite des risques pour la sécurité nationale et l’application des lois associés au tourisme de naissance. Le tourisme de naissance pourrait permettre aux gouvernements étrangers d’exploiter le tourisme de naissance de manières qui menacent la sécurité des États-Unis. Les gouvernements étrangers pourraient exploiter cette vulnérabilité pour recruter des individus nés du tourisme de naissance et élevés à l’étranger, sans attachement aux États-Unis. Grâce au tourisme de naissance, les ressortissants étrangers peuvent faire en sorte que leurs enfants évitent l’examen minutieux et les procédures qu’ils subiraient normalement s’ils devenaient citoyens par naturalisation ».
L’autorité suprême américaine d’affirmer, dans la même lancée que « les réseaux criminels organisés ont profité de l’échappatoire du tourisme de naissance aux dépens des citoyens américains. Les entreprises de l’industrie du tourisme de naissance se sont livrées à une fraude généralisée en matière d’immigration et au blanchiment d’argent ».

En parlant d’argent, les Usa ont signalé que « la lutte contre le tourisme de naissance continue les efforts du président Trump pour protéger les avantages publics de notre nation contre les abus. L’action de l’Administration protégera notre système de protection sociale contre les abus de la part des étrangers qui utilisent notre système de protection sociale pour payer les naissances de leurs enfants ».


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT