google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Tirs groupés après ses propos blasphématoires: Le Conseil supérieur des maîtres coraniques lapide Macron


Rédigé le Dimanche 1 Novembre 2020 à 17:51 | Lu 187 fois | 0 commentaire(s)



Le Conseil supérieur des maîtres coraniques du Sénégal (CS-MCS) dénonce les propos du chef de l’Etat français sur les caricatures du Prophète Muhammad (PSL). Ainsi, le président du Conseil, Amadou Tidiane Talla attend du président Macron des excuses à la communauté islamique. Il rappelle au président Macron que l’ancien hebdomadaire «Hara Kiri», devenu «Charlie Hebdo», a été interdit de parution par la justice française à la suite de ses caricatures du général De Gaulle.


Tirs groupés après ses propos blasphématoires: Le Conseil supérieur des maîtres coraniques lapide Macron
 
Le Conseil supérieur des maîtres coraniques du Sénégal (CS-MCS) condamne les propos et agissements d’une frange de la classe politique française contre l’Islam et les musulmans. Le président dudit conseil, Amadou Tidiane Talla s’en prend au président Emmanuel Macron, pour ses propos «offensants et «séparatistes» suite à l’assassinat du professeur Samuel Paty, qui a montré à ses élèves les caricatures du Prophète Muhammad (PSL).

L’ancien député rappelle à Macron et compagnie que pour avoir caricaturé alors «le Général De Gaulle, l’ancien hebdomadaire ‘’Hara Kiri’’ devenu ‘’Charlie Hebdo’’, a été interdit de parution par la justice française. Mais également, pour avoir refusé de présenter ses excuses au président Sarkozy suite à la caricature de son fils, nouvellement converti au judaïsme pour des raisons pécuniaires, l’auteur de la caricature a été viré de "Charlie Hebdo".

Amadou Tidiane Talla demande à Macron si le Général De Gaulle et le Président Sarkozy sont donc plus respectables que les prophètes de Dieu. «Faut-il le rappeler, nous préférons de loin le Prophète Muhammad (PSL) que nous-mêmes, nos âmes et tout ce qui nous est le plus cher. Tenter de se moquer de ce dernier, à travers de vulgaires caricatures véhiculant des idées fausses de l’Islam et des musulmans, c’est atteindre au plus profond d’eux-mêmes, tous les musulmans. Aucun musulman ne supporte ces moqueries qui ne font pas partie des valeurs et de la culture française», dénonce M. Talla, dans un communiqué parvenu à «L’As».

Ainsi, le président du Conseil supérieur des maîtres coraniques du Sénégal attend du Président Macron des excuses à la communauté islamique. Dans le même sillage, le président du Conseil supérieur des maîtres coraniques du Sénégal fustige également certaines « déclarations erronées et actions commises par des musulmans enthousiastes. La vengeance contre des innocents est pire qu’écorner l'image de l'islam par des dessins ».



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Août 2022 - 14:52 Psychose des inondations à Tawfekh Boune



LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT