google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Thiès presque en Etat de siège: le Gouverneur sort les grands moyens pour éviter la propagation du virus


Rédigé le Jeudi 7 Mai 2020 à 17:27 | Lu 124 fois | 0 commentaire(s)



L’expansion de la pandémie du Covid-19 dans la ville de Thiès a amené le gouverneur de la région, Mouhamadou Moustapha Ndao, à corser les mesures déjà prises pour éviter la propagation. Ce, compte tenu du fait que « la guerre est loin d’être gagnée du fait des cas communautaires enregistrés ces derniers temps et qui font craindre le pire ». Conséquence : ce mercredi 6 mai 2020, la ville aux-deux-gares s’est donc réveillée presque en état de siège.


A Thiès où le Covid-19 se propage de manière inquiétante, avec déjà 100 cas confirmés positifs de la maladie, le Comité régional de gestion de la pandémie présidé par le gouverneur de région, a jugé nécessaire de durcir le ton. Ce, en raison du fait que « les mesures de prévention ne sont pas totalement respectées dans la cité du rail, où les restrictions sont souvent violées ». Pour remédier à la situation, le gouverneur de région a convoqué une réunion de sécurité, en vue de combler les lacunes de la stratégie déjà mise en branle. 

Au lendemain de cette réunion de crise, la police s’est vite déployée sur le terrain pour traquer les contrevenants. C’est ainsi que ce mercredi 6 mai 2020, les forces de sécurité, depuis les premières heures de la matinée, ont quadrillé tous les coins et recoins de la ville. Le mot d’ordre est clair : « pas de deux roues dans la circulation ». Plusieurs motos « Jakarta » ont été immobilisées au niveau des différents commissariats et postes de police de la ville. Le même dispositif de veille est constaté dans les différents marchés de la place, où tout rassemblement est interdit. 

Pour une application rigoureuse des instructions du gouverneur de Thiès, les forces de sécurités sont mobilisées pour barrer la route à tout chauffeur qui pratiquerait le transport irrégulier. Un transport irrégulier qui, plus grave, selon le chef de l’exécutif régional, se passe « dans les pires conditions, ces conducteurs faisant vraiment beaucoup de gymnastique pour arriver à Thiès, à Tivaouane ou à Mbour et amener avec eux la maladie ». 

Et d’avertir : « on ne va pas les regarder faire, on ne va pas s’arrêter aux conseils. On va aussi mettre en place notre dispositif pour barrer la route à tous ceux qui tentent de circuler illégalement ». Le gouverneur de la région de Thiès, Mouhamadou Moustapha Ndao, qui compte mener sans faille sa croisade contre la propagation Covid-19, exhorte tout un chacun au respect des mesures édictées. 

A remarquer que la ville-aux-deux-gares compte actuellement 71 patients sous traitement ainsi repartis : 44 cas au district de Pout, plus exactement dans le village de Thor-Diender, 17 à Mbour et à Thiès ». Le premier centre de traitement, à peine ouvert au centre hospitalier régional Ahmadou Sakhir Ndieguene de Thiès, est déjà plein. La Base militaire de Thiès et le centre aéré de Guéreo, à Popenguine, ce dernier étant doté d’une capacité de 200 lits, ont été mis à la disposition du ministère de la Santé et de l’Action sociale par l’Armée, actuellement présente aux côtés des civils dans la riposte contre le Covid-19. Selon les autorités médicales de Thiès, « ces structures serviront de centre de traitement ». 






Le Témoin


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT