google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Sa Ndiogou : "Déesse Major, Guigui, Queen Biz veulent nous imposer leur physique plutôt que leur musique"


Rédigé le Lundi 20 Juin 2016 à 17:10 | Lu 239 fois | 0 commentaire(s)




Sa Ndiogou : "Déesse Major, Guigui, Queen Biz veulent nous imposer leur physique plutôt que leur musique"

“Elle est tombée dans son propre piège. Si aujourd’hui Déesse Major est devenue une célébrité, elle le doit en grande partie grâce à son style vestimentaire. elle n’est pas la seule d’ailleurs. Aussi bien Dèesse Major que Guigui, si elles se sont faits connaitre c’est plus grâce à leur accoutrement sexy qu’à leur musique qui n’enchante pas trop”, dit Sandiogou qui poursuit. “Elles sont conscientes qu’elles n’ont pas de talent et sur le plan musical elles ne pèsent pas lourd Raison pour laquelle elles misent sur un style sexy et provocateur pour pouvoir vendre et faire le buzz. Queenbiz également figure dans le même lot mais elle au moins est talentueuse je ne sais pas ce qui l’a poussé à mettre plus en avant ses attributs physiques que sa musique. Déesse Major, Guigui, Queenbiz veulent nous imposer leur physique plutôt que leur musique.” 

Le célèbre humoriste n’en épargne pas pour autant le comité qui a porté plainte contre la jeune chanteuse selon l’employé de Sidy lamine, ces “religieux” ne sont pas exempts de reproches. Sinon se demande Sa Ndiogou comment ont ils fait pour se procurer la fameuse vidéo de la chanteuse montrée dans une tenue très sexy sur snapchat. 

Dans la même veine, l’humoriste de rappeler que Déesse Major avait une première fois présenté ses excuse lorsqu’elle s’est montrée en public dans un concert de rap en bikini, avant de récidiver encore avec cette vidéo. 

“Ces oustaz ont des choses plus graves à dénoncer. Ce qui m’intrigue c’est comment ils ont pu avoir accès à cette vidéo. C’est un peu paradoxal. Je crois savoir qu’ils se sont intéressés à cette fameuse vidéo en cliquant dessus pour savoir le contenu. Là aussi je me pose des questions”, condamne Sa Ndiogou. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT