google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Révélation…Voici Les Ministres Détestés Et Rejetés Par Leurs DG


Rédigé le Jeudi 28 Mai 2020 à 18:23 | Lu 215 fois | 0 commentaire(s)




Rébellions des DG contre l’autorité de tutelle – Le Sénégal, pays d’exception

Au Sénégal, l’on nage dans une République à part entière. Une République d’exception où toutes les règles en matière de convenance et d’éthique républicaines se trouvent constamment bafouées. Sous le règne du Parti socialiste (PS) aussi bien avec feu Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, la République ne s’est retrouvée piétinée au point où des subalternes dans l’administration se mettent à se mettre en insubordination auprès de la hiérarchie. Les mis en cause auraient été immédiatement rappelés à l’ordre et démis de leurs fonctions.

Tel n’est plus le cas au Sénégal. Cela a débuté sous le régime du Président Me Abdoulaye Wade, et l’on avait pensé que ceci pourrait s’arrêter sous celui de Macky Sall. Car, ce dernier, sous le règne du Président Abdoulaye Wade, alors qu’il a été Premier ministre, ensuite Président de l’Assemblée nationale a subi des injustices de cas d’insubordination.

Mais sous le Président Macky Sall, le phénomène s’accentue. Le directeur général de la SENELEC Pape Mademba Bitèye s’est mis ces derniers temps à entrer en rébellion contre son ministre de tutelle Mouhamadou Makhtar Cissé. Il convient de dire que Pape Mademba Bitèye n’est pas le seul de la chaîne.

Selon plusieurs sources, un directeur dans l’administration s’est senti si puissant qu’il se met lui-aussi à défier constamment son ministre de tutelle qui se trouve celui des Finances et du Budget Abdoulaye Daouda Diallo. Qu’à cela ne tienne, ce directeur crie partout que de la même manière que le ministre, il a été nommé à son poste par décret présidentiel. Voilà, un directeur qui aime partout investir la presse, s’occuper de politique politicienne, qui se met à vouloir tenir tête à son ministre de tutelle qui ne peut rester impuissant à toute cette scène.

Pauvre que le ministre du Tourisme et des Transports aériens. Alioune Sarr est constamment défié par le Président directeur général d’un grand hôtel de la place. Pourtant, ce PDG si particulier sans aucun mérite dont le savoir-faire reste douteux s’est vu confier par l’Etat dans des conditions qui lui sont si avantageuses, sans aucun investissement de sa part, la gestion de ce grand établissement hôtelier.

Un PDG qui se permet de snober le ministre Alioune Sarr, au point de ne daigner répondre à ses coups de téléphone. Avec lui, le phénomène est vraiment à la mode. Il se targue dans les salons qu’il ne répond aux coups de fil du Président de la République que s’il le désire. L’on vit dans quelle planète avec ce PDG, maître dans le lobbying dont presque tous les hôtels qu’il a repris sont en faillite et fermeture. Malgré tout, il continue de se pavaner et de se comporter comme étant le patron de tous les hôteliers du Sénégal. Dieu est grand. Mais lui n’est pas petit. Mame Mbaye Niang, alors qu’il venait d’être nommé ministre du Tourisme avait lui-même subi les foudres de ce PDG qui l’avait même menacé de saisir le Chef de l’Etat parce qu’il avait refusé de se mettre à ses ordres.

Il y a aussi le ministre des transports Oumar Youm qui constamment défié par le DG d’une société de transport qui se vante de sa base politique qui, selon lui, est plus forte que celle de son ministre.

Quand est-ce que Macky va-t-il sonner la fin du gouvernement des DG ?




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT