Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Ressources générées par le secteur minier : Sur 1507,7 milliards en 2021, l’Etat n’a obtenu que 203,1 milliards FCfa


Rédigé le Lundi 27 Mai 2024 à 14:07 | Lu 240 fois | 0 commentaire(s)




Ressources générées par le secteur minier : Sur 1507,7 milliards en 2021, l’Etat n’a obtenu que 203,1 milliards FCfa
Il y a une disparité cuisante dans la répartition des ressources générées par la production minière entre les entreprises et l’Etat. C’est ce qu’a déploré ce 24 mai 2024, Ngagne Demba Touré, nouveau Directeur général de la Société des mines du Sénégal. Il s’exprimait lors de la passation de service entre lui et son prédécesseur, Ousmane Cissé.
Ressources générées par le secteur minier :  Sur 1507, 7 milliards en 2021, l’Etat n’a obtenu que 203,1 milliards
Dans son discours, il a déclaré que malgré les efforts colossaux consentis quotidiennement par ses agents, la Somisen fait face à de multiples difficultés. Selon lui, les plus marquantes sont la non effectivité des fonctions de représentation et de gestion des participations de l’Etat dans les entreprises minières, le manque de ressources financières suffisantes pour bien réaliser les ambitieux programmes de recherche, de valorisation et d’exploitation de substances minérales qu’elle s’est fixés. Il cite aussi l’absence de soutien politique de la part de la tutelle technique et financière pour fonctionner conformément au rôle stratégique et aux objectifs économiques qui lui ont été assignés.

«À cela s’ajoute, une gouvernance discutable du secteur minier qui fait ressortir plusieurs anomalies dont la disparité cuisante entre la valeur de la production, les richesses créées par les entreprises et les revenus dont bénéficie l’Etat. À titre d’exemple, pour l’année 2021, sur 1507, 7 milliards générés par la production minière, l’Etat et ses démembrements n’ont récolté que 203,1 milliards soit 13% de la richesse créée », a révélé le directeur général de la Somisen. Il relève également une faible part de l’Etat dans les concessions minières.

«À ce niveau, sur 12 conventions dont l’Etat détient des participations, il n’a que 10% de droits sur les 10, 15 % sur l’une d’entre elles. Le non recouvrement d’une part importante des redevances minières dues à l’Etat », fait savoir Ngagne Demba Touré. Il note aussi le défaut de transparence dans les opérations minières ; le non-respect des droits humains, des règles de prévention et de protection de l’environnement, des conditions d’hygiène et de sécurité.  

Adou Faye 
 



Source : https://www.lejecos.com/Ressources-generees-par-le...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT