google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Report de la reprise des cours : En vérité qui dirige le Sénégal !?


Rédigé le Mardi 2 Juin 2020 à 14:11 | Lu 102 fois | 0 commentaire(s)




Les Sénégalais sont meurtris par le pilotage à vue dont fait montre le Chef de l’Etat Macky Sall. Balloté par un entourage truffé de “magiciens”, le Premier Sénégalais est presque à la merci de coup de pokers s’agissant de la gestion du pays. Il prend des décisions et sur les minutes, on l’oblige à s’en tenir du contraire. Ce qui signifie en clair que personne ne sait plus où donner de la tête. C’est la raison pour laquelle, nombre de Sénégalais se demandent réellement qui dirige présentement le Sénégal ?

Publicité

Avec la gestion du Coronavirus, le cafouillage gouvernemental reste la chose la mieux partagée. D’abord, il y a eu des ratés dans la distribution des vivres.

Le riz ,l’huile et le sucre posent beaucoup de problème qu’il n’en résolvent devant des sénégalais exténués par les rigueurs de la propagation du Covid-19.

S’y ajoute le tollé soulevé par le transport de ces vivres attribués à des personnalités nichés au sein du régime.

Ensuite, l’on a noté les 1000 milliards de FCFA mobilisés pour accompagner la crise. Le comité de suivi piloté par le Général François Ndiaye bute sur des problèmes de perduims des participants.

L’opposition a claqué la porte sachant que l’opacité règne en maître dans ce dit comité de suivi.

Certains secteurs de la vie nationale ont été rémunérés pour leur permettre de redresser la barre, d’autres peinent à voir un seul FCFA pour se sortir de l’ornière.

L’union sacrée qui avait donné de bons signes dans le cadre de la lutte contre cette maladie à Coronavirus est tombée à l’eau.

Les Sénégalais crient au désarroi et certains sont presque tenaillés par la faim et la pauvreté.

Et plus le virus se propage dans le pays, moins le Gouvernement ne daigne prendre ses responsabilités en tant que toute-puissance.

Et avec la barre de plus de 1000 cas, le pouvoir a procédé à des mesures d’assouplissement ramenant le couvre-feu de 21 h à 5 h du matin au lieu de 20 h à 6 h du matin.

Les mesures de restriction qui avaient frappé les transports urbains furent allégées.

Les marchés furent rouvertes périodiquement et fermées en temps partiel.

Le virus continue son bonhomme de chemin et le ministère de la Santé se voit débordé par le nombre crescendo de contaminations au virus.

Les secteurs de l’informel sont voués à la déliquescence, les transporteurs s’apprêtent à aller en grève à cause des difficultés énormes qu’ils ne cessent de rencontrer. Pendant ce temps, les Sénégalais meurent du Covid-19.

Pour l’ouverture des classes prévue ce mardi 2 juin, le Gouvernement a fait machine-arrière arguant que dix enseignants auraient chopé le virus à Ziguinchor.

Ce qui est mauvais signe pour la tutelle qui s’entêtait à rouvrir les portes de l’école. A la limite, personne ne sait plus qui est qui et qui fait quoi.

Excédés, révulsés et tétanisés par un Gouvernement qui excelle dans le pilotage à vue, nombre de Sénégalais se demandent avec véhémence, qui gouverne le Sénégal ?.

Si c’en est un, ce n’est certainement plus le Chef de l’Etat Macky Sall. Diantre !




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT