google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Ministère de la Pêche: Une absence de transparence relevée dans la gestion des redevances


Rédigé le Mercredi 8 Juillet 2020 à 23:17 | Lu 101 fois | 0 commentaire(s)



Le Ministère de la Pêche dispose d’un département appelé Direction des Industries de Transformation de la Pêche (DITP). Elle gère la certification des produits de pêche et des redevances collectées. Mais, aujourd’hui, au sein du Ministère et de la Direction, on s’interroge sur la gestion des fonds versés par les navires. «DakarTimes» livre le premier jet de son enquête qui a duré cinq mois…


Ministère de la Pêche: Une absence de transparence relevée dans la gestion des redevances
 
C’est lors d’une rencontre entre le Ministère de la Pêche et les acteurs du secteur, tenue le 7 juin 2005, qu’a été décidée la mise en place d’un fonds pour soutenir la Direction des Industries de Transformation de la Pêche (DITP). A cette occasion, « les professionnels du secteur privé de la pêche avaient montré leur engagement à appuyer la DITP pour améliorer son fonctionnement et la motivation de son personnel, afin d’anéantir certaines pratiques de corruption, pouvant subvenir lors des inspections ou de la certification», lit-on sur un document interne, obtenu au cours des investigations.

Ainsi, il a été procédé au relèvement de la redevance du certificat. Pour les produits frais : la situation antérieure était de 500 FCfa le certificat, il a été relevé à 1500 FCfa le certificat. Pour les produits congelés, c’était 100 FCfa la tonne, il a été relevé à 500 FCfa la tonne. Pour les conserves et le transformé, c’était de 100 FCfa la tonne, relevé maintenant 500 FCfa la tonne.

Dans le document de base signé par l’ensemble des armateurs, on peut lire : «Les professionnels avaient souligné que le renforcement de moyens de l’Autorité compétente, ne doit faire l’objet d’aucun détournement et avaient souhaité qu’ils soient gérés avec transparence, par la mise en place d’un Comité de Gestion pour veiller à la bonne utilisation des ressources».

«DakarTimes» a pu obtenir le PV sur le renforcement du partenariat entre l’Autorité compétente de la pêche et le secteur privé. Il a été remarqué que, de 2005 à 2016, les fonds issus de la redevance de la certification, ont toujours été gérés par un Comité.

A l’époque, de nettes améliorations ont été notées, surtout au niveau du fonctionnement et de la motivation de tout le personnel de la DITP. Il faut préciser qu’à l’époque, des situations financières ont été régulièrement faites et publiées pour information. Selon toujours le document interne, la répartition des recettes était prévue, ainsi qu’il suit : 10% par quinzaine, comme fonds de caisse, 40% pour la motivation de l’ensemble du personnel de la DITP et des frais sociaux (décès, baptême, mariage, etc.), 50% pour le fonctionnement, en appoint au budget alloué par l’État à la DITP.

Depuis un certain temps, on s’interroge sur la gestion des recettes issues des redevances de la certification, car le Comité mis en place, en son temps, a été écarté. Les fonds ont été effectivement collectés et versés, mais la gestion suscite beaucoup d’interrogations et de craintes, de la part des agents, qui exigent la lumière.

Et, il semble que, malgré ces fonds, le fonctionnement de la DITP est souvent paralysé pour plusieurs raisons. Si nous prenons uniquement les recettes évaluées à partir de la base de données statistiques, sur la période de janvier 2017 à mars 2018, elles s’élèvent à 180.163.170 FCfa.

Des agents de l’État, avec qui nous avons parlé, ont dénoncé l’absence de transparence dans la gestion de ces fonds. Ils invitent le président de la République à prendre toutes les mesures pour que cette affaire soit clarifiée. Ils exigent un audit de ces redevances, pour la période de 2016 à 2019. Nous avons joint l’ancien Directeur général de la DITP, Diène Ndiaye, il nous a répondu : « Je ne suis plus dans cette Direction ». Rappelons qu’il a géré ces fonds de 2016 à 2019.
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT