google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Menace de paralysie de l’AIBD : Le Synpaas suspend ses activités dans l’Intersyndicale de l’aviation civile et des transports aériens


Rédigé le Jeudi 19 Mai 2022 à 19:58 | Lu 176 fois | 3 commentaire(s)




L’Intersyndicale des travailleurs de l’aviation civile et du secteur des transports aériens, a récemment fait une sortie pour dénoncer le non-respect des engagements de la tutelle vis-à-vis des travailleurs du secteur et par la même occasion, elle a menacé de paralyser l’Aéroport Internationale Blaise Diagne (Aibd). Mais le Syndicat des Personnels des Activités Aéronautiques du Sénégal (Synpaas), membre de l’Intersyndicale, s’est désolidarisé. Il a d’ailleurs annoncé la décision du suspendre ses activités dans l’Intersyndicale. 

A en croire "L'As", la Conférence des leaders de l’Intersyndicale des travailleurs de l’aviation civile et du secteur des transports aériens, a récemment fait face à la presse, pour dénoncer le non-respect des engagements pris par la tutelle vis-à-vis des travailleurs. Et après avoir égrené «le chapelet des promesses non tenues», l’Intersyndicale a menacé de paralyser le fonctionnement de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), dans les prochains jours. 

Hier, c’est au tour du Syndicat des Personnels des Activités Aéronautiques du Sénégal (Synpaas), membre de l’Intersyndicale, de rencontrer la presse à l’Aibd, pour ramer à contre-courant de cette décision annoncée par l’Intersyndicale. D’ailleurs, le Synpaas est allé plus loin, en annonçant la suspension de ses activités dans l’Intersyndicale, jusqu’à nouvel ordre. Sur la possibilité de fermer l’Aéroport, Ousmane Siby, chargé de communication du Synpaas, affirme qu’ils n’ont ni la capacité ni les moyens de le faire, d’autant que le Synpaas représente les 70% de l’Intersyndicale. 

Il accuse l’Intersyndicale de ne procéder qu’au diagnostic d’une seule entité de la plateforme, en l’occurrence Limak AIBD Summa (LAS). Il souligne que le Synpaas n’est pas dans ces schémas, son seul souci étant de préserver un climat apaisé dans l’espace aéroportuaire et dans le secteur de l’aviation civil en général et conformément, à ses principes de défense des intérêts des travailleurs. 

C’est pourquoi d’ailleurs, il indique que le Synpaas a tenu à apporter des précisions et des éclaircissements, suite à la décision annoncée par l’Intersyndicale des travailleurs de l’aviation civile et du secteur des transports aériens, dont le Secrétaire Général Serigne Moustapha Gaye dit Mara, a toujours assuré l’intérim. « Le Synpaas s’insurge contre le dilatoire entretenu par l’Intersyndicale, qui parle d’immobilisme. Il ne s’agit pas d’immobilisme, car le processus est en cours de finalisation. 
S’agissant de la mise en œuvre de la cession des 5% de l’actionnariat, le taux revient exclusivement, légalement et juridiquement, aux travailleurs de LAS. Fidèle à ses traditions de dialogue et de solutions, le Synpaas préconise l’harmonisation, à toutes les entités concernées et ayants-droit et de l’augmentation de l’ISA complémentaire et de la prime d’harmonisation à 10%. Une telle mesure peut être financée par une répartition efficiente de la quote-part de la redevance service passagers, dédiée à l’AIBD
», explique le chargé de communication. 

D’après lui, le Synpaas récuse en bloc tout ce que l’Intersyndicale a dit et elle n’a en vérité fait qu’un tir groupé sur LAS, en laissant les autres structures de la plateforme comme l’Asecna, 2AS. C’est dire à ses yeux que leur objectif, c’est tout simplement d’attaquer à LAS. 

«Conscient de l’importance que représente le gestionnaire dans le secteur, le Synpaas dénonce avec la plus grande vigueur, le lynchage médiatique, orienté et orchestré contre LAS par l’Intersyndicale, qui nourrit là, des desseins inavoués. Face à sa préoccupation constante de préservation de l’outil de travail, le Synpaas est plus que jamais décidé à faire face, en s’accrochant à ses principes et valeurs. Le Synpaas n’est en phase avec l’Intersyndicale que sur un seul point, celui portant sur la nécessité d’un changement de statut de l’Anacim, structure de régulation », soutient-il.



1.Posté par ConnieEnglish le 19/05/2022 22:07
Génère de 140 $ à 180 $ par jour de travail en ligne et j'ai reçu 16894 $ en un mois d'action en ligne depuis chez moi. Je suis un étudiant quotidien et je travaille simplement une à deux heures pendant mon temps libre. Tout le monde fera ce travail et demandera en ligne de l'argent supplémentaire simplement.
ouvrez ce lien ICI...........👉

2.Posté par Julia le 20/05/2022 02:01
Je suis payé plus de 120 $ à 130 $ de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après avoir rejoint celui-ci, j'ai gagné facilement 15 000 $ sans avoir de compétences de travail en ligne.
C'est ce que je fais...... http://Www.HighPay1.com
http://Www.HighPay1.com

3.Posté par Andreaierce le 20/05/2022 11:24
Je suis payé plus de 💵60$ USD à 💵90 $ USD de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après avoir rejoint celui-ci, j'ai gagné facilement 💵21 000 $ USD sans avoir de compétences de travail en ligne. Essayez-le simplement sur le site d'accompagnement…

Voici ce que je fais......👉 http://Www.NETCASH1.Com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT